Avec son dernier album, Lianne La Havas s’affirme par son univers naviguant entre folk et néo-soul

Lianne Charlotte Barnes, alias Lianne La Havas, voit le jour en 1989 à Londres dans une famille aux origines grecque et jamaïcaine. Entre une mère fan de soul et un père multi-instrumentiste qui lui apprend très tôt les rudiments de la musique, la jeune fille a peu de chance d’échapper à cette vocation.

Elle débute avec le duo Paris Parade mais décide par la suite de se lancer dans une carrière solo. Signée par la major Warner Bros., la chanteuse londonienne sort en 2011 l’EP "Lost & Found" suivi par "Forget" en 2012. Elle est ensuite nommée pour le prix de la découverte BBC Sound of 2012. La même année, elle concrétise la sortie de son premier album "Is Your Love Big Enough ?".

Prince, Coldplay et un nouvel album en 2020

Après ses débuts à la télévision dans "Later… With Jools Holland", où elle rencontre Bon Iver, la chanteuse effectue les premières parties du groupe en Amérique du Nord. En 2014, Prince contacte Lianne La Havas pour lui faire part de son admiration par rapport à son approche musicale. Elle le rencontre et participe à plusieurs de ses concerts. Elle apparaît aussi sur l’album de Prince "Art Official Age", puis enregistre en 2015 un deuxième album intitulé "Blood". Un an plus tard, elle assure la première partie de Coldplay en Amérique du Sud à l’occasion de leur tournée "A Head Full Of Dreams", s’offrant ainsi une exposition médiatique inespérée.

Après un hiatus discographique de cinq ans, elle revient finalement en 2020 avec un album sobrement intitulé "Lianne La Havas", écrit entre le Royaume-Uni et les USA, en l’espace de dix mois, à la suite d’une rupture sentimentale. Un album qui est probablement le meilleur de tous ceux qu’elle ait enregistré jusqu’à présent.

Lianne La Havas était au micro de Patrick Bivort dans son émission "Classic 21 Lounge" sur Classic 21.