Art blakey nous quittait il y a 30 ans, revivez son concert parisien de 1965

C’est le 16 octobre 1990 que nous quittait le batteur et chef d’orchestre américain Art Blakey. Il laisse un héritage extraordinaire et aura contribué à propulser son instrument, la batterie, au premier plan dans l’univers du jazz.

En 1944 il rejoint la formation de Billy Eckstine, berceau du jazz moderne (Dizzy Gillespie, Charlie Parker, Miles Davis…) avant de développer plusieurs formations qui aboutiront à la création des Jazz Messengers en 1953. Le 3 novembre 1965, Art Blakey donne un concert dans le cadre du Festival de Jazz de Paris. Sa formation de l'époque s'appelle Art Blakey & The New Jazzmen. Elle est composée de Freddie Hubbard à la trompette, Nathan Davis au saxophone ténor, Jaki Byard au piano, Reggie Worham à la contrebasse et Art Blakey à la batterie.

Toute ma vie j’ai été à la tête de formations, mais jamais je ne l’ai voulu. Je voulais être un musicien sans souci, mais j’ai toujours fini leader, parce que j’étais plus vieux, pas en âge, mais en termes d’expérience de la vie (Art Blakey)

C’est ce concert que nous vous proposons de revoir. Au programme, 3 titres : "Black Hawk" de Freddie Hubbard, "Blue Moon" de Richard Rodgers et Lorenz Hart et enfin "Crisis" de Freddie Hubbard. Une captation unique puisque ce groupe n’a jamais enregistré d’albums en studio. La basse et la batterie font merveilles et les solistes font le job en bon professionnels qu’ils étaient. Ça swing, ça claque, ça groove, 3 titres qui vont vous procurer une bonne dose d’énergie.

Ce concert diffusé dans l’émission "Jazz Pour Tous" de la RTB en 1968 est à savourer dans son intégralité et "dans son jus" > ICI