Bartabas et le pianiste Kit Armstrong au festival de Saint-Michel en Thiérache

Afin d'élargir son audience, le directeur artistiqu trouve chaque année des têtes d'affiche grand public, comme cette année le cavalier Bartabas (photo).
Afin d'élargir son audience, le directeur artistiqu trouve chaque année des têtes d'affiche grand public, comme cette année le cavalier Bartabas (photo). - © GABRIEL BOUYS / AFP

Le chantre du "théâtre équestre" Bartabas et le pianiste prodige Kit Armstrong sont à l'affiche de la 31e édition du festival de musique ancienne et baroque de l'Abbaye de Saint-Michel en Thiérache (Aisne), qui commence dimanche jusqu'au 25 juin.

Ce festival créé en 1987 propose deux ou trois concerts thématiques par dimanche sur le site d'une abbaye bénédictine fondée au Xe siècle et reconstruite au XVIIe siècle, munie d'un orgue du XVIIIe siècle.

Afin d'élargir son audience, le directeur artistique Jean-Michel Verneiges trouve chaque année des têtes d'affiche grand public, comme cette année le cavalier Bartabas.

L'artiste et son fidèle destrier Caravage se produiront le 11 juin au son du violoncelliste Roberto Alonso Alvarez, au cours d'un spectacle qui accompagnera le lever du soleil, à 04H15 du matin.

Le 25 juin, le jeune pianiste prodige Kit Armstrong jouera du Couperin, du Bach et du Haendel arrangé par Liszt en l'église Sainte-Thérèse d'Hirson, qu'il a acquise en 2012.

Entre-temps, un programme en deux concerts, le 28 mai, déclinera Monteverdi et Vivaldi sur le thème "Aux âges d'or de Venise, entre madrigal et opéra". Paul Agnew dirigera le 4 juin les réputés Arts florissants dans les "Chants joyeux du temps de Pâques" de Charpentier.

Le festival se conclura par un concert donné par la contralto Nathalie Stutzmann et l'orchestre Orfeo 55, avec au programme des airs de Haendel et de son rival sur la scène lyrique de Londres, Porpora.

 

AFP