A 19 ans, Hunter, un rappeur belge originaire de Genval, sort son tout premier EP

Samuel Lauric, alias Hunter, n’a que 19 ans et on le considère déjà comme l’avenir de la pop urbaine belge. Il vient de sortir un tout premier EP solaire et mélancolique dans lequel il raconte son quotidien d’adolescent. Il chante l’amour, les copains, les sorties, l’école, les parents, avec toujours un énorme sourire aux lèvres.

Hunter (nom tiré d’un manga dont il est fan) a pour inspiration Charles Aznavour, les Beatles et Nekfeu. Il rappe, il chante, il fait ce que l’on appelle de la pop urbaine : "Je ne me pose pas trop de questions sur la musique que je fais. La musique de ma génération s’inspire de tellement de choses différentes que c’est difficile de nous placer dans une seule catégorie" nous confie le jeune artiste très fier de nous présenter son tout premier EP.

Un jeune talent pour qui tout a commencé à la maison des jeunes de Genval, dans le Brabant-Wallon : "Je ne connaissais personne dans le monde de la musique, la maison des jeunes a été ma porte d’entrée dans ce milieu. C’est grâce à un éducateur sensible au rap qu’on a pu débloquer des subventions pour créer un petit studio et c’est comme ça que tout a commencé avec les copains." Ses premières créations, Hunter les partage ensuite sur Instagram et très rapidement, le jeune rappeur se fait repérer par un label, notamment grâce à diverses participations au célèbre concours de freestyle "1minute2rap": "Je suis de la génération Z, je me suis lancé naturellement sur Instagram et ça a fonctionné plus vite que prévu. Je n’avais pas d’autre passion et je ne savais pas quoi faire d’autre que la musique, c’est super que ça marche déjà et que je vais peut-être pouvoir en vivre." Aujourd’hui ses parents le soutiennent dans sa démarche artistique et l’accompagnent dans ce projet professionnel : "Au départ mes parents n’étaient pas trop au courant de ce que je faisais. Une fois que ça a commencé à devenir plus sérieux et que j’ai été approché par des maisons de disques ils ont décidé de m’encourager à poursuivre."

Aujourd’hui Hunter a parcouru du chemin depuis les premiers flows entre copains à la maison des jeunes de Genval. Il est signé sur un label français et a sorti ce vendredi un premier EP à 19 ans seulement. Avec son joli brin de voix, Hunter balance des rengaines entêtantes qui ont le don de ne plus vous quitter de la journée. Dans "Jamais riche", Hunter raconte les difficultés de percer dans la musique. Il chante l'amour sur le titre "Lady" et si vous tendez bien l’oreille vous reconnaîtrez probablement le sample du titre "Lady, hear me tonight" de Modjo sorti en 2000… Date à laquelle le jeune rappeur n’était pas encore né ! "C’est un morceau intergénérationnel : Modjo ont eux-mêmes samplé un extrait du groupe Chic et des années plus tard c’est à mon tour d’en proposer une nouvelle version."

Hunter est définitivement jeune talent dont vous n’avez pas fini d’entendre parler !