57e Grammy Awards : Sam Smith et Beyoncé au top du palmarès des nominations

Sam Smith, le jeune chanteur de soul aux yeux bleus qui fait un tabac avec sa ballade "Stay with me", arrive en tête ex-aequo avec Beyoncé au nombre des nominations dans cinq catégories de récompenses.

"Cinq nominations aux Grammy ! Que se passe-t-il ?", s'est exclamé l'artiste sur Twitter, en envoyant des enfilades de smileys de "larmes de bonheur" et en félicitant les autres compétiteurs.

Beyoncé, qui avait établi un record féminin en remportant en 2010 six Grammys en une seule soirée, a été elle aussi nommée dans cinq catégories pour le dernier album qui porte son nom, dont le titre "Drunk in Love" chanté avec son époux Jay Z.

Les premières nominations ont été annoncées vendredi au fur et à mesure de la journée à la télévision américaine et sur Twitter mais celles de la catégorie la plus prestigieuse de Meilleur Album de l'année, ne devaient être rendues publiques qu'en soirée.

Les vainqueurs des Grammy Awards seront annoncés à Los Angeles le 8 février.

Alors que les Grammys consacraient l'an dernier le groupe français de musique électronique Daft Punk, les dernières nominations distinguent les voix féminines influencées par le R&B, notamment dans la catégorie du Meilleur Enregistrement musical de l'année.

Iggy Azalea, rappeuse et mannequin australienne, est ainsi nommée pour "Fancy", auquel participe la chanteuse britannique Charli XCX.

Meghan Trainor est elle aussi distinguée pour "All About That Bass", de même facture rythmique.

Sia, qui vient également d'Australie et est également influencée par le R&B, est nommée pour "Chandelier". C'est sa nomination la plus importante dans une carrière de plus de vingt ans. Elle avait néanmoins été nommée il y a deux ans dans la catégorie rap.

Taylor Swift leur fait concurrence pour son méga-tube "Shake It Off", tiré de l'album "1989" (meilleure vente en une semaine depuis 12 ans pour un album américain), qui ne pouvait concourir cette année, arrivé trop tard pour être éligible.

Les femmes dominent la country

Le seul artiste masculin nommé dans cette catégorie est le chanteur britannique Sam Smith.

U2, l'un des groupes les plus récompensés dans l'histoire des Grammys, est nommé pour le Meilleur album rock "Songs of Innocence" malgré sa publication controversée sur iTunes en septembre. Une version vinyle a assuré au groupe de pouvoir faire partie de la compétition.

Leurs compétiteurs seront les vétérans Tom Petty and The Heartbreakers, le très acclamé Beck, les rockeurs de The Black Keys et le rockeur et producteur alternatif Ryan Adams.

Beyoncé est nommée dans la catégorie Meilleur Album Urbain Contemporain aux côtés de Pharrell Williams, qui a écrit le tube mondial "Happy". "Happy" est sorti trop tôt pour les Grammys de février mais une version "live" est éligible.

Mali Music, qui s'était auparavant fait connaître pour une musique d'inspiration gospel, est également nommé pour le Meilleur album contemporain urbain avec "Mali Is ...". Mali Music a écrit sur Instagram qu'il était "soufflé" de cette nomination.

Les femmes se sont également adjugé trois des cinq nominations pour le Meilleur album country, malgré la domination des mâles dans ce secteur à la radio. Brandy Clark a été nommée pour "12 Stories" aux côtés de stars bien établies comme Miranda Lambert et Lee Ann Womack. Les hommes nommés sont Dierks Bentley et Eric Church.

Brandy Clark est également nommée dans la catégorie très regardée de Meilleur nouvel artiste, de même que Iggy Azalea et Sam Smith. Participent également à cette compétition Haim, un groupe inspiré de Fleetwood Mac composé de trois soeurs, et les rockeurs britanniques Bastille.

Iggy Azalea a également été nommée pour le Meilleur album rap avec le vétéran Eminem, la star de télévision Childish Gambino et le nouveau-venu Schoolboy Q.

 

AFP Relax News