20 millions d'inscriptions sur les services payants de streaming musical en 2014

Selon Futuresource Consulting, les revenus générés par ces services atteindront 3 milliards de dollars cette année. Les données suggèrent que ces derniers 24 mois, les souscriptions premium ont doublé dans ces territoires.

"Les consommateurs internationaux ont dépensé aux États-Unis et en Europe près d'1,9 milliard de dollars en 2013 (cela exclut les services de radios personnalisées). Une croissance de 59% est attendue cette année et le chiffre devrait atteindre 3 milliards de dollars. La plupart de ces utilisateurs utilisent des applications pour tablettes et smartphones", explique David Sidebottom, spécialiste chez Futuresource Consulting.

L'augmentation peut paraître conséquente mais le chiffre de 3 milliards de dollars ne représente qu'une portion infime des revenus de l'industrie de la musique: en 2012, ils ont atteint les 50 milliards de dollars, dont 15 milliards aux États-Unis.

Il n'en reste pas moins que les services de streaming gagnent du terrain sur des marchés où les ventes de supports physiques et les téléchargements légaux ou illégaux représentaient jusqu'ici la norme. Entre Les services bien établis, comme Spofity et Deezer, et les nouveaux venus comme Beats Audio et Amazon mais aussi YouTube (qui prépare le lancement d'un service de streaming audio et vidéo à abonnement mensuel), la concurrence est rude.

Selon CNBC, même McDonald's songe à se lancer sur le marché avec un outil de streaming associé à un programme de fidélité.

L'une des forces du streaming est l'aspect mobile. Les haut-parleurs sans fils jouent aussi en faveur du freemium.

Pendant des années, la seule marque premium sur ce marché était Sonos. Mais récemment, Samsung, Bose et Denon ont lancé des systèmes à connecter au smartphone ou à l'ordinateur (grâce au Bluetooth, Apple AirPlay ou le Wi-Fi) et sont compatibles avec les services de streaming.

La dernière marque à s'être lancée est LG avec LG Music Flow, mercredi. La gamme de quatre haut-parleurs (dont une soundbar pour la télévision) peut être contrôlée à l'aide d'un smartphone.

 

AFP Relax News