Su Yeon Kim, demi-finaliste du Concours Reine Elisabeth 2021

Su Yeon Kim est née en 1994, et est originaire de Corée du Sud.

Elle a commencé le piano à l’âge de 5 ans, et a étudié au Korean Institute for the Gifted in Arts, littéralement l’Institut coréen pour les doués en art, à l’Université nationale coréenne des Arts. À partir de 2013, elle a poursuivi ses études à Salzbourg à l’Université Mozarteum, sous la houlette de Pavel Gililov.

Elle a déjà remporté de nombreux prix, le 1er prix de la Fundacion Internacional Gomez-Martinez, Compositores de Espana Piano Competition, le 1er prix de la J. N. Hummel International Piano Competition in Bratislava, le 2e prix de la Hastings International Piano Concerto Competition, etc.

pour suivre Su Yeon Kim sur sa page Instagram et sur sa chaîne YouTube

Elle a déjà donné de nombreux concerts en Asie et en Europe (en récitals à Munich, Vienne, Budapest, Salzburg, Tokyo, ... En tant que soliste, elle s'est produite avec l'Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, la Philharmonie de Fairbanks, la Philharmonie de Cracovie, la Philharmonie slovaque, l'Orchestre du Minnesota et le Mozarteum Sinfonieorchester.

Elle connaît bien le Concours Reine Elisabeth, puisqu’elle s’y est présentée en 2016, et qu’elle était arrivée en demi-finale.

Le défi de cette année pour la pianiste est double, puisqu’elle est la seule femme encore dans la compétition, et également la seule originaire de Corée du Sud.

Elle vient également de remporter un autre défi, puisqu'en parallèle du Concours Reine Elisabeth (qui se joue en présentiel) elle a été couronnée du  premier prix de la 19e édition du Concours de Montréal (qui lui se joue en distanciel). 

Ses impressions après la demi-finale au micro de Vincent Delbushaye

En demi-finale, le mercredi 12 mai

Le récital

EGON PETRI Sheep may safely graze (d’après Johann Sebastian Bach)
LUDWIG VAN BEETHOVEN Sonate n. 30 en mi majeur op. 109
MAURICE RAVEL Scarbo (Gaspard de la nuit)
PIERRE JODLOWSKI Nocturne
 

Le concerto

 

WOLFGANG AMADEUS MOZART Concerto n. 23 en la majeur KV 488 (Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, dir. Frank Braley)

 

En première épreuve, le mardi 4 mai

WOLFGANG AMADEUS MOZART Allegro (Sonate n. 3 en si bémol majeur KV 281)
FRYDERYK CHOPIN Etude en sol dièse mineur op. 25/6
GYÖRGY LIGETI Etude n. 10 "Der Zauberlehrling"
FRYDERYK CHOPIN Ballade n. 4 en fa mineur op. 52