Soirée aux couleurs et sonorités romantiques avec Julía Pusker et Yukiko Uno

Júlia Pusker en finale
2 images
Júlia Pusker en finale - © RTBF

Ce sont deux femmes extraordinaires qui se sont produites ce jeudi soir lors de la quatrième soirée de finale du Concours Reine Elisabeth. Et parmi elle, la candidate hongroise, Júlia Pusker, qui comptait et compte toujours parmi les grandes favorite.

Júlia Pusker nous a offert un Concerto de Beethoven qu'elle a transformé en une fresque romantique classe avec une sonorité très corsée. Elle reste, selon Elsa de Lacerda, la plus belle violoniste de ce Concours jusqu'à présent, avec un son extraordinaire et avec une corde sol - la corde grave du violon - très chantante, très colorée et très fruitée et un mi - cette petite corde aiguë - très lumineux. Et Elsa de Lacerda de renchérir :

Sa corde mi sonne comme un colibri

Revivez la prestation de Julía Pusker

C'est Yukiko Uno qui avait la lourde tâche de passer après Júlia Pusker . Elle nous a interprété le Concerto de Brahms - plus courant que celui de Beethoven dans un Concours, mais comme le souligne Camille De Rijck, pas moins agréable pour autant. Elle nous en a livré une vision très délicate, romantique, très douce. On est loin des Brahms parfois tonitruants et un peu too much. Elle a vraiment charmé la salle, elle a fait un Brahms très beau, très soigné avec une cadence très impressionnante qu'elle a elle-même composée. Malheureusement, de petits accidents, de petites scories se sont glissées dans cette interprétation « qu'on oubliera face à l'ampleur de la proposition musicale », comme le précise Camille De Rijck.  

Revivez la prestation de Yukiko Uno

Le moment musical de Camille De Rijck

Toute la finale du Concours Reine Elisabeth est à suivre en radio sur Musiq3 avec Camille De Rijck, Elsa de Lacerda et leurs consultants, et en télévision et streaming sur La Trois et Auvio avec Patrick Leterme et Caroline Veyt.