Sergei Redkin, les prestations du 2e lauréat du Concours Reine Elisabeth 2021

Sergueï Redkin est né en 1991, et est originaire de Krasnoïarsk, en Sibérie.

Il réside depuis 2017 à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth en tant qu’artiste associé. Et sur le site de la Chapelle, on peut lire une biographie succincte du pianiste.

Il commence le piano à l’âge de six ans au sein de l’Académie de musique d’État, et suit très tôt des cours d’improvisation et de composition. En 2004, il déménage à Saint-Pétersbourg et commence sa formation au Conservatoire Rimski-Korsakov. Il y intègre dans un premier temps l’école spécialisée pour musiciens talentueux, avant de suivre les cours d’Alexander Sandler à partir de 2009.

Il poursuit également ses études de composition auprès d’Alexander Mnatsakanian, un des derniers élèves de Chostakovitch. Grâce à une bourse de la Maison de la Musique de Saint-Pétersbourg, Sergueï Redkin est admis plusieurs fois à partir de 2011 à l’Académie internationale de piano du lac de Côme. Il collabore dans ce cadre avec des musiciens tels que Dmitri Bachkirov, Peter Frankl et Fu Cong.

Il remporte le concours de piano Maj Lind à Helsinki en 2012, le concours Prokofiev à Saint-Pétersbourg en 2013 et la médaille de bronze du concours international Tchaïkovski à Moscou en 2015. Par la suite, Valeri Guerguiev le fait tourner avec l’Orchestre du Théâtre Mariinsky à Paris, à New York et au Mexique, et l’invite à participer au marathon Prokofiev en novembre 2016 dans le cadre du festival MPHIL 360° de Munich, où Sergueï exécute les deux dernières sonates pour piano du compositeur.

Il se produit dans des récitals et en tant que chambriste non seulement à Moscou, à Saint-Pétersbourg et dans d’autres villes russes, mais aussi en Allemagne, en Autriche, en France, en Pologne, en Finlande, en Suède et en Suisse.

pour suivre le musicien sur son site officiel

En finale, le jeudi 24 mai

Le  Concerto n. 3 en ré mineur op. 30, de Sergey Rachmaninov,  accompagné par le Belgian National Orchestra, dirigé par Hugh Wolff

L'imposé "D'un jardin féerique", de Bruno Mantovani,  accompagné par le Belgian National Orchestra, dirigé par Hugh Wolff

Ses impressions après la demi-finale au micro de Vincent Delbushaye

En demi-finale, le jeudi 13 mai

Le récital

FRANZ SCHUBERT Wandererfantasie D 760
PIERRE JODLOWSKI Nocturne
CLAUDE DEBUSSY La plus que lente
CLAUDE DEBUSSY L’Isle joyeuse
 

Le concerto

WOLFGANG AMADEUS MOZART Concerto n. 17 en sol majeur KV 453 (Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, dir. Frank Braley)

 

En première épreuve, le mercredi 5 mai

Le récital

JOSEPH HAYDN Moderato (Sonate en fa majeur Hob. XVI : 23)
FRYDERYK CHOPIN Ballade n. 4 en fa mineur op. 52
SERGEY RACHMANINOV Etude-tableau en la mineur op. 39/6
GYÖRGY LIGETI Etude n. 6 "Automne à Varsovie"