Retour sur le palmarès étonnant du Concours Reine Elisabeth 2019

Retour sur le palmarès étonnant du Concours Reine Elisabeth 2019
Retour sur le palmarès étonnant du Concours Reine Elisabeth 2019 - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

C’est un samedi riche en événements que nous avons vécu ce 25 mai, avec le palmarès du Festival de Cannes mais également la dernière soirée de finale du Concours Reine Elisabeth et l’annonce tant attendue des six premiers lauréats.

Camille De Rijck et Gwenn Lucas reviennent sur ce palmarès de cette édition consacrée au violon, un palmarès qui en a étonné plus d’un. En effet, c’est l’Américaine Stella Chen qui remporte le Premier Prix du Concours, elle qui était passée juste avant Timothy Chooi qui avait remporté tous les suffrages de la salle et qui semblait être le favori du Concours.

Stella Chen avait en effet joué la même soirée et le même programme que Timothy Chooi et plus d’un observateurs s’étaient dit que cette position risquait de la désavantager aux yeux du jury. Il n’en est rien puisque c’est elle qui remporte le Premier Prix, Timothy Chooi se classant à la seconde place du palmarès.

On a cherché dans la presse des explications à cette première place et c’est Serge Martin, dans Le Soir, qui parle d’une technique parfaite qui aura donc supplanté des individualités très fortes. Parmi d’autres explications, Gwenn Lucas évoque le système de notation des candidats par le jury. En effet, il s’agit d’un système purement mathématique – il n’y a pas de délibération du jury – et ce système fait en sorte que toutes les notes extrêmes soient diminuées. Ils ne prennent donc pas la moyenne mais plutôt les notes médianes. Cela a pour conséquence qu’entre un candidat qui a une personnalité très forte, qui pourrait donc plaire à plusieurs membres du jury mais aussi déplaire à d’autres – donnant lieu à des notes extrêmes – et un candidat qui fait un peu l’unanimité mais de moyenne plus globale, cette dernière pourrait avoir une note plus basse mais sur plus de membres du jury, faisant ainsi élever sa note.

Comme Camille De Rijck l’évoque, nous sommes donc en droit de nous poser des questions sur ce système de notation. Puisque tant en demi-finale qu’en finale, les résultats sont pour le moins étonnants.

Stella Chen est donc la grande lauréate du Concours Reine Elisabeth 2019, aux yeux du jury. Par contre, du côté des commentateurs et du public, d’autres candidats étaient en tête pour la première place du palmarès. Nous pouvons parler de Timothy Chooi, qui est second, qui a reçu une véritable ovation de la salle à l’annonce de son nom. Le troisième lauréat, l’un des chouchous de Camille De Rijck, est l’américain Stephen Kim qui a joué l’imposé par cœur, sans partition. « Garçon un peu élégiaque, lunaire, avec les yeux perdus dans la lune. Son Brahms pourtant n’était pas dénué de scories. Il semble donc que le jury a voulu récompenser vraiment une personnalité musicale au-delà des petits problèmes qui auraient pu apparaître. » On retrouve ensuite en 4e place Shannon Lee, elle qui a dû jouer pendant une petite minute dans une salle plongée dans le noir, suite à une panne de courant. « La candidate a été héroïque, le chef d’orchestre aussi. Et lui donner la 4e place est, semble-t-il, la récompense du jury face à cet héroïsme. »

Quant aux cinquième et sixième places, Julia Pusker et Ioana Cristina Goicea, qui faisaient partie du Top 3 des commentateurs, il y a, très certainement, un léger goût d’amertume.

Parmi les candidats non-classés, on peut noter Luke Hsu qui avait joué un concerto Tchaïkovski très énergique, et Sylvia Huang, qui avait fait le pari de jouer le concerto de Dvorak, un pari qui n’a pas vraiment payé. Néanmoins, cette jeune violoniste belge de 25 ans a séduit le public qui l’a élue Prix Musiq3.

Tous ces lauréats vont se lancer dans un second marathon, celui des concerts des lauréats qui commencent dès ce mercredi 29 mai pour les candidats non-classés. Nous retrouverons les 4e, 5e et 6e lauréats sur la scène du Palais des Beaux-Arts le mardi 4 juin prochain et les 1er, 2e et 3e le jeudi 6 juin. Deux concerts qui seront retransmis en direct sur Musiq3.

Sylvia Huang quant à elle donne rendez-vous à tout son fidèle public au Festival Musiq3, où elle donnera un récital le samedi 29 juin à 15h.