Premières impressions après la proclamation du palmarès du Concours Reine Elisabeth

Premier lauréat, le baryton allemand Samuel Hasselhorn
7 images
Premier lauréat, le baryton allemand Samuel Hasselhorn - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Le concours Reine Elisabeth de chant s'est refermé hier soir vers minuit au Palais des Beaux Arts de Bruxelles, après l'annonce du palmarès, par le président du jury Arie van Lysebeth.

Premier lauréat, le baryton allemand de 27 ans, Samuel Hasselhorn, faisait partie des grands favoris de cette année. Sa réaction : "Je me sens super bien ! je suis très content ! c'est difficile de trouver les mots pour l'instant, mais je suis très content. Je ne m'attendais à rien du tout, car je n'ai vu aucune prestation, je me suis concentré sur ma propre prestation, mon chant.. je ne m'attendais à rien du tout !"

Juste après, c'est la mezzo-soprano française Eva Zaïcik qui est deuxième lauréate, suivie par le baryton basse chinoi Ao Li, troisième lauréat. La 4ème place revient à Rocío Pérez, la cinquième à la mezzo-soprano française Héloïse Mas, et c'est la franco-belge Marianne Croux qui est classée 6ème lauréate, et qui remporte également le Prix Musiq'3 du public.

La réaction de Marianne Croux : "C'est un mélange entre de la fatigue, de la joie, de l'excitation, c'est beaucoup d'émotions en même temps, c'est extrêmement intense !"

L'autre candidate belge, Charlotte Wajnberg, fait partie des 6 lauréats non-classés : "Je suis contente que ce soit passé. J'avais un sentiment de joie quand j'étais là, quand j'ai chanté..

Parmi les  membres du jury, il y avait Peter de Caluwe, le directeur de la Monnaie : "Je ne crois pas que c'est le premier (lauréat) qui va faire une carrière à l'opéra. Ça sera quelqu'un qui va faire carrière dans le chant, dans le lied, c'est quelqu'un qui est magnifique dans le lied.. mais je crois que comme toujours, ce sont les 4e, 5e et 6e (lauréats) qui vont faire leur carrière (à l'opéra)."