Meruert Karmenova, demi-finaliste

Meruert Karmenova en demi-finale
2 images
Meruert Karmenova en demi-finale - © RTBF

Meruert Karmenova est née en 1993, et elle vient du Kazakhstan.

Née en 1993 à Pavlodar, Karmenova Meruert commence le violon à l’école de musique Tchaïkovski. En 2012, elle intègre le Conservatoire Tchaïkovski de Moscou, dont elle sort diplômée en 2017 après avoir étudié sous la direction de Tatiana Berkul.

Karmenova remporte plusieurs concours internationaux :

  • En 2007, le deuxième prix du IIe concours international de violon David Oïstrakh à Moscou ;
  • En 2008, le premier prix du IIe concours international de violon au Kazakhstan (Astana) ;
  • En 2010, le premier prix du VIIe concours international de musiciens Symphonie à Volgograd et le premier prix du VIe concours international de violon Ludwig van Beethoven en Autriche ;
  • En 2012, le premier prix du XVIIIe concours international d’interprètes Togliatti, le premier prix du XVIIIe concours ouvert de musiciens Sabitov et le premier prix du VIe concours international de jeunes violonistes Demidov « De Mux » à Iekaterinbourg ;
  • En 2013, le deuxième prix du Ve concours international de violon David Oïstrakh à Moscou ;
  • En 2017, le premier prix du concours des European Music Games à Astana, Kazakhstan ;
  • En 2018, le premier prix et le prix spécial pour la meilleure interprétation d’une œuvre par un compositeur contemporain, Alexey Shor, lors du concours « Riga Classic Strings » à Riga, Lettonie.

En septembre 2018, elle intègre la Chapelle Musicale Reine Elisabeth, sous la direction d’Augustin Dumay.

Meruert joue un Guarnerius 1702, aimablement prêté par un mécène anonyme.

source Chapelle Musicale Reine Elisabeth

première épreuve

Johann Sebastian Bach : Grave - Fuga (Sonate n. 2 en la mineur BWV 1003)

Nicolò Paganini : Caprice n. 2 en si mineur (24 Caprices pour violon solo op. 1)

Nicolò Paganini : Caprice n. 23 en mi bémol majeur (24 Caprices pour violon solo op. 1)

Ludwig van Beethoven : Allegro assai (Sonate n. 8 en sol majeur op. 30/3) 

deuxième épreuve - le concerto

Wolfgang Amadeus Mozart : Concerto n. 4 en ré majeur KV 218 (Allegro, Andante cantabile, Rondeau)

l'interview bord de scène après le concerto

deuxième épreuve - le récital

Bram Van Camp : Scherzo - Bagatelle 

Eugène Ysaÿe : Allegretto poco scherzoso | Finale con brio (Sonate en sol mineur op. 27/1) 

Leos Janácek : Sonate pour violon et piano (Con moto, Ballada, Allegretto, Finale)

Pyotr Tchaikovsky : Valse-Scherzo en ut majeur op. 34

l'interview bord de scène après le récital