Le portrait d'Atsushi Imada finaliste

Le candidat japonais est né à Tokyo, il y a 25 ans. Il avait 3 ans quand sa mère, qui n'est pas une musicienne professionnelle lui a demandé d'apprendre le piano.

Depuis qu'il est à la Chapelle, Atsushi Imada essaie ne pas penser au Prix, il veut se consacrer à la musique. Et s'il profite de la beauté des lieux pour se promener, il doit quand même travailler 6 à 7h par jour pour préparer cette Finale.

Il a choisi de jouer le concerto n.2 de Prokofiev pour faire apprécier les différents côtés du compositeur : on voit souvent Prokofiev comme un virtuose mais pour notre candidat, il y a beaucoup d'expressivité dans sa musique et particulièrement dans ce 2e concerto, il y trouve des expressions très profondes et même tristes..