La virtuosité explosive du 2e Concerto piano de Prokofiev

Le Scherzo du concerto n°2 de Prokofiev composé en 1913 est une vraie course contre la montre, un exercice de virtuosité explosif. En 146 secondes, le pianiste doit jouer 1493 notes, uniquement des doubles croches du début à la fin. Ce qui représente un total de 10 notes par seconde ! Les 2 mains jouent la même chose à l’octave, il faut donc faire preuve d’une dextérité inouïe.

Depuis que les finales du Concours Reine Elisabeth sont filmées en direct sur les antennes de la RTBF, 4 Premiers prix ont joué ce concerto en finale.

Nous verrons et entendrons successivement, et dans une continuité musicale, Abdel Rahman El Bacha en 1978, Severin von Eckardstein en 2003, Anna Vinnitskaya en 2007 et Denis Kozhukhin en 2010.

lire aussi : Une soirée exceptionnelle pour commémorer le Concours Reine Elisabeth