Júlia Pusker, 5e lauréate

Jùlia Pusker en demi-finale
2 images
Jùlia Pusker en demi-finale - © RTBF

Née dans une famille de musiciens à Kecskemét en Hongrie en 1991, Júlia Pusker étudie à l’Académie Franz Liszt de Budapest, avant de partir à Londres où elle intègre l’Académie royale de musique et étudie sous la direction de György Pauk. En tant que soliste, Júlia accompagne fréquemment des orchestres tels que l’Orchestre du festival de Budapest, dirigé par Iván Fischer, ou l’Orchestre de chambre Franz Liszt, dirigé par János Rolla. Autres temps forts de sa jeune carrière, elle se produit avec l’Orchestre de la Philharmonie nationale hongroise, dirigé par Zoltán Kocsis, le Sinfonia Varsovia, l’Orchestre symphonique MÁV, l’Orchestre philharmonique Pannon, le Concerto Budapest et les London Mozart Players. Elle se produit en solo à Flagey et au Palais royal de Bruxelles, au Palais des Arts (MÜPA) et à la Liszt Academy de Budapest, ainsi qu’au Prinzregententheater de Munich. Passionnée par la musique de chambre, Júlia participe à la création de l’Ensemble Mirage, qui se produit en 2016/2017 dans le cadre du programme « Young Artists » de Saint John’s Smith Square, ainsi que dans le programme « Selected Artists » de Making Music. 

 Julia joue un violon Goffriller, prêté par la Collection Michael Guttman.

Elle est artiste en résidence à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth, depuis 2015, sous la direction d’Augustin Dumay.

Ce 26 mai, elle a été proclamée 5e lauréate du Concours Reine Elisabeth.

Retrouvez ci-dessous toutes ses prestations dans les différentes épreuves.

finale - le concerto

Ludwig van Beethoven : Concerto en ré majeur op. 61 (Allegro ma non troppo, Larghetto, Rondo: allegro)

finale - l'imposé

« Fidl » de Kimmo Hakola

l'interview après la finale

Après sa prestation en finale, Júlia Pusker a rejoint Caroline Veyt et Patrick Leterme.

demi-finale - le récital

Bram Van Camp : Scherzo - Bagatelle 

Eugène Ysaÿe : Allegretto poco scherzoso 

Jeno Hubay : Carmen, fantaisie brillante op. 3/3 

Antonín Dvořák : Sonatine en sol majeur op. 100 (Allegro risoluto, Larghetto, Scherzo, Finale: Allegro) 

l'interview bord de scène après le récital

demi-finale - le concerto

Wolfgang Amadeus Mozart : Concerto n. 1 en si bémol majeur KV 207 (Allegro moderato, Adagio, Presto)

l'interview bord de scène après le concerto

première épreuve

Johann Sebastian Bach : Adagio - Fuga : Allegro (Sonate n. 1 en sol mineur BWV 1001) 

Ludwig van Beethoven : Allegro assai (Sonate n. 8 en sol majeur op. 30/3) 

Nicolò Paganini : Caprice n. 15 en mi mineur (24 Caprices pour violon solo op. 1) 

Nicolò Paganini : Caprice n. 17 en mi bémol majeur (24 Caprices pour violon solo op. 1)