Hans H. Suh, finaliste 2016

Hans H. Suh
2 images
Hans H. Suh - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Né en 1990 en Corée, Hans H. Suh commence sa formation de piano dans son pays avant de rejoindre les Etats-Unis. Il a étudié à l’Université de Columbia avec Matti Raekallio et Emanuel Ax, pianistes et professeurs respectivement finlandais et russe. Il suit aujourd’hui des cours à la Hochschule für Musik de Hanovre avec Olivier Gardon, ancien lauréat du Reine Elisabeth.

En 2013, le pianiste coréen est second du Concours International de Sendai. Il s’est produit avec plusieurs orchestres internationaux : le New York Philharmonic Orchestra, le Seoul Orchestra et le Kammerphilharmonie Graubünden.

Il est finaliste du Concours Reine Elisabeth 2016 et d’ores et déjà lauréat. Revivez ses performances jusqu'ici.

Finale : l'imposé

Claude Ledoux : A Butterfly's Dream

Finale : le concerto

Sergey Prokofiev : Concerto n. 2 en sol mineur op. 16
Andantino | Scherzo vivace | Intermezzo (allegro moderato) | Finale (allegro tempestoso)

Demi-finale

Concerto :
WOLFGANG AMADEUS MOZART : Concerto n. 20 en ré mineur KV 466
[ALLEGRO • ROMANCE • RONDO] (cadenze : L.van Beethoven)

Récital
FABIAN FIORINI : Tears of Lights
LUDWIG VAN BEETHOVEN : 6 Bagatelles op. 126
ROBERT SCHUMANN : Novellette n. 8 en fa dièse mineur op. 21
MAURICE RAVEL : Toccata (Le tombeau de Couperin)