Deux belles personnalités musicales ce soir en finale du Concours Reine Elisabeth

C'est la troisième soirée de finale du Concours Reine Elisabeth de violon. Jusqu'à samedi soir, les 12 candidats se présentent sur la scène de la salle Henry Le Bœuf au Palais des Beaux-Arts, ils jouent chacun l'imposé du compositeur finlandais Kimmo Hakola, et un concerto qu'ils ont choisi eux-mêmes.

Et aujourd’hui, la soirée promet d'être riche avec tout d’abord, le candidat japonais, Seiji Okamoto. Il a 24 ans et il a montré en demi-finale qu'il pouvait suspendre le temps avec une sonate de Janacek remplie de poésie. On l’a trouvé un peu « lourd » dans la sonate d'Ysaye, mais superbe dans le Caprice d'Ysaÿe pour terminer sa prestation. En finale, il peut nous offrir un superbe son : « Bien sûr, au Japon nous sommes bons pour faire des copies, de l'imitation... mais maintenant la musique classique fait partie intégrante de notre culture. »

Après l'imposé, il a choisi d'interpréter le concerto de Sibelius qui ne sera joué que deux fois au cours de cette finale.

Puis, ce soir nous verrons jouer une magnifique personnalité : Ioana Cristina Goicea. Elle est allemande et roumaine, c’est l'une des favorites de cette session de violon. Ancrée, puissante, en demi-finale, son interprétation de la 3ème sonate d'Enescu était un bijou. Elle montre du tempérament et une âme, ainsi qu’une maîtrise dans la finesse.

Ioana Cristina Goicea est venue de Bucarest en Allemagne pour étudier. Elle joue sur un superbe violon du 18ème siècle qui lui a été prêté. Dans sa famille, le Reine Elisabeth, on connaît bien puisque depuis plusieurs générations ce sont des musiciens professionnels.

Et pour la  finale, elle a choisi le concerto n°1 de Shostakovich : « J'aime la force incroyable de cette musique... sa complexité, les sentiments profonds et les émotions qui s'en dégagent, et puis les moments sarcastiques. Je pense que c'est une pièce très forte, et je m'identifie vraiment à cette musique ».

Seiji Okamoto puis Ioana Cristina Goicea, deux belles personnalités à entendre ce soir en finale. Et c'est bien la richesse de ce concours : découvrir de superbes jeunes musiciens.

 

Le programme de ce soir dès 20h, sur Musiq'3, la Trois et Auvio

Seiji Okamoto

Jean Sibelius, Concerto en ré mineur op. 47 

Ioana Cristina Goicea

Dmitry Shostakovich, Concerto n. 1 en la mineur op. 77