De l’apprentissage de l’imposé du Concours Reine Elisabeth : florilège

La RTBF dispose de nombreuses archives en noir et blanc et en couleurs des sessions de piano de 1960 à 1975.

Les finalistes belges enfermés à la Chapelle, Dominique Cornil et Evelyne Brancart notamment, se plaignent amèrement de l’imposé, pratiquement injouable. Ils essaient de le déchiffrer devant notre caméra mais toutes les 2 affirment que vraiment, ce n’est sûrement pas un pianiste qui a écrit cette œuvre. Ce qui est aussitôt confirmé par le compositeur lui-même !

Une archive est particulièrement émouvante. En 1968, l’auteur de l’imposé était Max Vandermaesbrugge, à la fois pianiste, professeur au Conservatoire, inspecteur de l’enseignement artistique, compositeur et journaliste. Il est décédé le mois dernier à la suite d’une carrière bien remplie. Il joue et explique son concerto imposé à Jacques Genty.

lire aussi : Une soirée exceptionnelle pour commémorer le Concours Reine Elisabeth