Concours Reine Elisabeth : le programme de ce vendredi 19 mai

Flagey accueille la Demi-finale du Concours Reine Elisabeth
2 images
Flagey accueille la Demi-finale du Concours Reine Elisabeth - © Tous droits réservés

Pour cette avant-dernière journée de Demi-finale, Camille de Rijck s'entoure de deux consultants, la violoniste Elsa de Lacerda, l'après-midi, et le violoncelliste Raphaël Merlin dès 20h. Il recevra également en soirée la Ministre de la Culture de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Alda Greoli

Tous les jours de cette semaine, Camille de Rijck vous présente la Demi-finale du Concours Reine Elisabeth en télé sur La Trois, en radio sur Musiq3 et en direct vidéo sur RTBF Auvio.
Ce vendredi, il recevra lors de la séance de 15h, la violoniste Elsa de Lacerda et, pour la séance de 20h, le violoncelliste Raphaël Merlin pour analyser les prestations des candidats du jour. Durant la pause de la session du soir, Camille De Rijck recevra la Ministre de la Culture de la Fédération Wallonie-Bruxelles Alda Greoli. Comme chaque soir, lors des pauses et au terme des séances, vous sera proposé un débriefing sur cette troisième journée en fin d'émission.

Vincent Delbushaye, en coulisses et en bord de scène, interviewe en direct les candidats après leurs prestations.

La séance de 20h vous est proposée en direct sur La Trois, Musiq3 et RTBF Auvio
La séance de 15h vous est proposée en direct sur Musiq3 et RTBF Auvio. Elle est diffusée en différé à la suite de la session de 20h.

Les demi-finalistes de ce vendredi 19 mai se présentent pour la deuxième fois devant le jury: 

Séance de 15h

Séance de 20h

 

 

CONCERTO

CONCERTO

M. Christoph Heesch

M. Santiago  Cañón‐Valencia

M. Bruno Philippe

Mme Irena Josifosk

 

 

RECITAL

RECITAL

Mme Anastasia Kobekina

M. Brannon Cho

M. Yan Levionnois

M. Thomas‐Michael Auner

Raphaël Merlin

Raphaël Merlin affirme dès son plus jeune âge un désir de diversité en musique. Violoncelle, piano, piano-jazz, écriture, composition, analyse, direction d'orchestre, orchestration, musique de chambre, arrangement, enseignement...

Il débute sa formation musicale au CNR de Clermont et développe rapidement un amour de la polyphonie et de l'improvisation, qui l'amèneront tout naturellement au jazz et à ses premières compositions ; il s’évade parfois de ses études accompagnant une chorale à la guitare, écrivant quelques chansons, infiltrant un big-band ou encore fondant un quartet de jazz... Quelques concours de composition plus tard, ses premiers diplômes de conservatoire en poche et âgé de 15 ans, il emménage à Paris et y contracte le virus de la direction d'orchestre.

La musique de chambre, d’abord pratiquée en famille, occupe rapidement une part centrale de son activité notamment depuis son entrée, en 2002, dans le remarquable Quatuor Ebène.