Compte rendu de la deuxième soirée de Finale

Eva Zaïcik en finale
Eva Zaïcik en finale - © RTBF

Deuxième soirée de Finale du Concours Reine Elisabeth à Bozar, 4 candidats se sont présentés devant le jury et le public.

La soprano espagnole Rocío Pérez ouvre la soirée, elle offre une prestation brillante, mais sans vraiment de charme, on est en tout cas dans la performance.

La mezzo-soprano française Eva Zaïcik amène tout autre chose, elle se démarque déjà par le choix de son programme intelligent : avec Bizet, Purcell, puis dans Moussorgski, précis, habité, là aussi elle est tout aussi arrivée à nous captiver. Bach, beau et simple, et enfin, Rossini, avec un jeu juste. Eva Zaïcik a le vent en poupe cette année, elle a été nommée révélation lyrique aux Victoires de la musique classique en France.

Après la pause, robe rouge flamboyant, voici la mezzo-soprano française Héloïse Mas tellement simple et naturelle, elle est aussi impressionnante de présence qu'en demi-finale. On notera une articulation qui laisse à désirer, mais de la puissance, elle emmène toute la salle à l'opéra.

Pour terminer la soirée, le baryton américain Alex DeSocio qui était peut-être le favori de cette année jusqu'à présent : pourtant la sauce n'a pas vraiment pris. son Rossini est sûr, solide, clair, facile, la voix projette et Figaro est presque caricatural. Dans Tchaïkovski, Alex DeSocio est moins convaincant. Dans Mozart à la fin, il reprend des mimiques du Rossini, dommage, comme des ficelles qu'on tire trop facilement.