Aidan Mikdad, demi-finaliste du Concours Reine Elisabeth 2021

Aidan Mikdad est né le 19 novembre 2001, il a 19 ans, ce qui fait de lui le plus jeune des demi-finalistes de cette édition 2021 du Concours Reine Elisabeth.

Il est originaire des Pays-Bas, né d’une mère néerlandaise et d’un père syrien, d'après sa page Wikipedia.

À l’âge de 6 ans, il reçoit ses premiers cours de piano à l’école de musique d’Amsterdam. Il étudie avec Dmitri Bashkirov à l’Escuela Superior de Música Reina Sofía à Madrid et Naum Grubert au Conservatoire d’Amsterdam, après avoir été l’élève de la pianiste russe Mila Baslawskaja toujours au Conservatoire d’Amsterdam. De plus, il suit régulièrement les cours de pianistes internationaux tels que Jean-Yves Thibaudet, et d’autres.

Son répertoire est constitué principalement d’œuvres de compositeurs classiques tels que Bach, Beethoven, Brahms, Chopin, Debussy, Haydn, Liszt, Mozart, Ravel, Rachmaninov, Scriabine, Stravinsky et Prokofiev.

pour suivre Aidan Mikdad sur sa chaîne YouTube

Il a également reçu un certain nombre de prix pour ses performances musicales. En 2014, il a remporté le "Concours International de Piano" de Lagny-sur-Marne, en 2015 la Bourse Klavier Festival Ruhr d’Hélène Grimaud, en 2016 le Concours International de Piano "A. Scriabin" et en 2017 le "Royal Concertgebouw Young Talent Award". Il donne également des concerts, tant aux Pays-Bas qu’à l’étranger.

plus d’infos sur son site officiel

Ses impressions après la demi-finale au micro de Vincent Delbushaye

En demi-finale, le vendredi 14 mai

Le récital

PIERRE JODLOWSKI Nocturne
ALEKSANDR SKRYABIN Sonate-fantaisie n. 2 en sol dièse mineur op. 19
ALEKSANDR SKRYABIN Nocturne pour la main gauche seule op. 9/2
FRANZ LISZT Après une lecture du Dante

 

Le concerto

WOLFGANG AMADEUS MOZART Concerto n. 17 en sol majeur KV 453 (Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, dir. Frank Braley)

 

En première épreuve, le jeudi 6 mai

 
LUDWIG VAN BEETHOVEN Grave (Sonate n. 8 en ut mineur op. 13)
FRANZ LISZT Etude d’exécution transcendante n. 5 "Feux follets"
GYÖRGY LIGETI Etude n. 5 "Arc-en-ciel"
FRANZ LISZT Erlkönig (d’après F. Schubert)