Sophie Karthäuser, les interviews d'une jeune soliste devenue soprano internationale

Sophie Karthäuser
5 images
Sophie Karthäuser - © DR

Rencontre avec la soprano Sophie Karthäuser dans les interviews intégrales du portrait de la série "Jeunes Solistes Grands Destins".

Quand elle a participé à l’émission "Jeunes Solistes" en 1992, Sophie Karthäuser n’avait commencé sérieusement le chant que depuis deux ans. Elle est très rapidement devenue l'une des sopranos les plus en vue dans le monde entier. Même si elle joue les plus grands rôles sur les scènes internationales de l’opéra et qu’elle aime jouer la comédie, elle ne cherche jamais à se mettre en avant. Elle met toute son énergie au service du texte et du personnage qu’elle incarne. C’est en grande partie pour cela que les plus grands chefs l’apprécient et veulent travailler avec elle.

Pour réaliser son portrait , Thierry Loreau et Pierre Barré ont donc suivi la soprano dans différentes villes du monde, où elle chante, montrant par là-même, dans l'interview classique dans un taxi, que la vie d'une artiste est un perpétuel voyage.

Sophie Karthäuser entretient une relation privilégiée avec le maestro René Jacobs. Thierry Loreau et Pierre Barré ont donc accompagné Sophie à New York où elle chantait "Idomeneo" de Mozart, son compositeur préféré, au Lincoln Center avec le Freiburger Barockorchester, sous la baguette de son chef préféré.

Et après les compliments de la chanteuse, voici le point de vue du chef, René Jacobs, rencontré également à New York, qui explique comment ils travaillent ensemble, la complicité qui les réunit, ne fût-ce que la nationalité : "Je nous présente souvent, devant une équipe internationale, comme la dernière Wallonne et le dernier Flamand qui s'aiment !"

Sophie Karthäuser est à l'aise dans bien des registres, de la scène d'opéra aux répertoires plus intimistes: on la retrouve à Lodres, dans le temple des lieder, le Wigmore Hall, avec son pianiste fétiche, Eugene Asti.

Mais la grande voyageuse est heureuse de rentrer au pays : originaire de Malmedy, la voici dans l'Abbaye du Val-Dieu, où elle va interprèter une cantate de Bach accompagnée par l’ensemble Café Zimmerman. L'occasion d'expliquer plus particulièrement le répertoire qu'elle a envie d'aborder pour la suite de sa carrière.