Les Universités de Liège et de Gand fêtent leur bicentenaire en musique

Choeur universitaire de Liège, Société royale
3 images
Choeur universitaire de Liège, Société royale - © Hugues Raven

C’est l’un des évènements-phares des universités de Liège et de Gand à l’occasion de leur Bicentenaire : leurs six formations musicales se réunissent pour un grand concert. Une création festive avec un final époustouflant rassemblant sur scène 350 chanteurs et musiciens flamands et francophones. Un concert gratuit et ouvert à tous.

Le concert Uni Ducenti sera joué en avant-première au Forum à Liège le 11 mai, avant d’être présenté à Bozar à Bruxelles le 16 mai lors d’une soirée placée sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi.

Au programme : 

Johannes Brahms, Academische Festouverture

Cette Ouverture pour une fête académique, collection festive de chansons étudiantes, est l’œuvre parfaite pour inaugurer la célébration de 200 ans de vie estudiantine. Brahms l’avait composée pour la cérémonie de remise d’un doctorat honorifique à son nom par l’Université de Breslau, en retravaillant quatre chansons étudiantes. On raconte que le compositeur était aux anges lorsque, durant la représentation, il constata que bon nombre d’étudiants dans la salle avaient reconnu les chansons et les entonnaient à gorge déployée, avec en paroxysme le Gaudeamus Igitur - ode par excellence à l’étudiant et à la jeunesse.

Éric Whitacre, Sleep

Avec Sleep d’Éric Whitacre, la tonalité est mise en exergue de façon inventive. Quoique particulièrement accessible et mélodieux, ce compositeur joue avec les conventions par des successions audacieuses d’accords, des divisions de voix et l’ajout de notes incongrues. Flottant comme dans un rêve et par mesures régulières, l’auditoire s’approche de la limite entre éveil et sommeil, entre forme et informité.

Ola Gjeilo, Meridian

Meridian du compositeur norvégien Ola Gjeilo injecte du groove du XXe siècle dans le programme. Avec de nombreuses répétitions, ostinati et rythmes enjoués, il fait battre encore plus le cœur des jeunes mélomanes.

Jean Sibelius, Andante festivo

Nous restons en terres scandinaves avec le compositeur finlandais Jean Sibelius, grâce au majestueux Andante Festivo, une œuvre pour orchestre à cordes qui lors de cette représentation XL redoublera encore de force.

Wim Henderickx, Antifoon

Le morceau final de cette soirée sera une nouvelle création de Wim Henderickx, compositeur en résidence à l’Orchestre philharmonique des Flandres. Deux siècles après Brahms, Henderickx écrit une autre ode à la jeunesse, culminant elle aussi par le Gaudeamus Igitur. Cette oeuvre sera interprétée par les quelque 350 musiciens et choristes des ensembles universitaires des deux universités de Gand et Liège, qui fêtent ensemble leur bicentenaire.

Les ensembles

Orchestre à cordes de l’Université de Liège (CIMI)

Chef d’orchestre : Sophie Pirard

Choeur universitaire de Liège, Société royale

Chef de choeur : Patrick Wilwerth

Gents Universitair Symfonisch Orkest (GUSO)

Chef d’orchestre: Steven Decraene

Gents Universitair Harmonisch Orkest (GUHO)

Chef d’orchestre: Dimitri Bracke

Gents Universitair Koor (GUK)

Chef de choeur : Joris Derder

Personeel- en Alumni-orkest (Continuo)

Chef d’orchestre: Kevin Hendrickx

 

Avec les solistes

Julie Mossay (soprano) et Joris Derder (baryton)

Plus d'infos sur le programme du Bicentenaire