Duo Edenwood : Quand une guitare s'éprend d'un violoncelle

Duo Edenwood
2 images
Duo Edenwood - © DR

Second prix remarqué pour le Duo Edenwood au concours international de musique de chambre Léopold Bellan à Paris. Un joli pas de deux pour la  guitariste Catherine Struys et le violoncelliste Wouter Vercruysse, au cœur d’un répertoire trop rarement joué.

Lorsqu’une jeune fille de 14 ans affirme que la guitare sera sa vie, il s’agit souvent d’une déclaration sans lendemain, celle d’une ado qui gratte ses cordes pour chanter ses rêves de gamine. Il n’empêche que le lycée réputé dans lequel elle poursuit à l’époque ses études ne l’entend pas de cette oreille. Et l’envoie dare-dare au Centre PMS. On m’y a expliqué, se souvient Catherine Struys, les vertus d’un vrai métier, du genre médecin ou pharmacien. Mais j’ai tenu bon ! Et je ne l’ai jamais regretté ! clame la guitariste. Le concours Bellan lui a donné raison.  Pour bétonner son choix de vie, la Bruxelloise aura commencé par les fondations : conservatoires de Bruxelles et de Liège, IMEP à Namur.

Et quelques solides master classes, notamment avec le luthiste Hopkinson Smith, qui la marquera d’une manière indélébile. Reste que la guitare, très intimiste, se prête mal à la musique de chambre dont raffole la jeune diplômée, dès lors obligée de jouer seule un long moment. Jusqu’au jour où son luthier, le Bordelais Jean-Luc Joie, parvient à mettre au point, avec des ingénieurs du son, un procédé novateur. Il s’agit, explique Catherine, d’un système d’amplification avec un micro intérieur, et non plus extérieur. Cela ne change ni le son ni le timbre de la guitare, mais cela augmente ses capacités dynamiques tout en gardant les nuances les plus faibles. La guitare de Catherine vient de gagner sa place en musique de chambre.

Il y a quatre ans, c’est la rencontre déterminante avec le violoncelliste Wouter Vercruysse. Diplômé de Gand, il a lui aussi un solide parcours, des master classes avec Yo- Yo Ma, Jean Guihen Queyras ou Guy Danel et des concerts sur quelques scènes prestigieuses, à New-York, Amsterdam, Paris…  L’un de ses CD, Folies de Flandre, a été classé Meilleure Production Discographique par JWR, au Canada. Entre Catherine et Wouter, c’est le coup de foudre. Et une naissance, le Duo Edenwood, qui a donc séduit le jury parisien. L’histoire ne manque pas de piquant. Au départ, raconte Catherine, nous avions reçu une pièce de Nikita Koshkin, compositeur russe célèbre pour son répertoire pour guitare. Nous lui en avons renvoyé un petit enregistrement, qui l’a enthousiasmé. Belle invitation à transformer l’essai. Le duo se fait alors coacher par la harpiste Sophie Hallynck et le violoncelliste Guy Danel, lequel leur donnera les armes pour participer au concours Bellan. Et y remporter un joli trophée. La guitare classique fait peur aux organisateurs de concerts. Ce prix nous a donné soudain une étonnante crédibilité et nous ouvre tout d’un coup bien des portes. Le répertoire du duo Edenwood, qui privilégie les oeuvres écrites spécifiquement pour guitare et violoncelle, est la plus belle invitation à les franchir.

The GCM Project

Vous pouvez retrouver Catherine Struys et Wouter Vercruysse sur leur tout récent CD, The GCM Project, qui réunit des membres des ensembles Edenwood, Alcantara et Locango. The Guitar in Chamber Music s’est donné pour but de faire découvrir le répertoire de musique de chambre de la guitare. Leur premier album s’articule autour de compositeurs dits " classiques " qui ont puisé leur inspiration dans la musique folklorique de leurs pays d’origine. On y retrouve des oeuvres de compositeurs tels qu’Astor Piazzolla ou Egberto Gismonti avec autour de ces deux célèbres figures des compositeurs connus pour leur répertoire guitaristique tels que Nikita Koshkin (Russie), Atanas Ourkouzounov (Bulgarie), Laurent Boutros (Arménie), Boris Gaquere et Benoît Ducène (Belgique).

Larsen est le magazine de l'actualité musicale en Fédération Wallonie-Bruxelles. Edité par le Conseil de la Musique, il touche à tous les styles, du classique au contemporain en passant par le jazz, l’électro, le rock ou la chanson.

Le n°26 de Larsen est en ligne ou dans divers dépôts.