Centenaire de la Première Guerre mondiale - Le War Requiem joué pour la première fois à Bozar en présence du couple royal

Annelies Van Parys, Sophie Karthauser, Thomas Bauer, Hugh Wolff, et le Belgian National Orchestra, sur la scène de la salle Henry Le Boeuf à Bozar
Annelies Van Parys, Sophie Karthauser, Thomas Bauer, Hugh Wolff, et le Belgian National Orchestra, sur la scène de la salle Henry Le Boeuf à Bozar - © Veerle Vercauteren - NOB

Le roi Philippe et la reine Mathilde ont assisté, dimanche après-midi, à un concert organisé à Bozar dans le cadre du centenaire de l'Armistice. La princesse Astrid et le prince Lorenz faisaient également partie du public. Ils ont pu écouter, en première mondiale, le War Requiem composé par Annelies Van Parys ainsi que la Symphonie n°5 de Gustav Mahler, interprétés par l'Orchestre national de Belgique sous la direction de Hugh Wolff.

Le 'War Requiem' d'Annelies Van Parys, qui n'a rien à voir avec l'oeuvre éponyme du compositeur britannique Benjamin Britten, s'apparente davantage à un oratorio - une oeuvre lyrique dramatique représentée sans mise en scène ni costumes -, les voix constituant une personnification de différents aspects du conflit. Il se veut également universel, "la guerre et les morts dépassant le cadre des religions", selon la compositrice.