Starmania de retour en 2020 dans une nouvelle version

Les chanteurs Jasmine Roy, Luce Dufault et Bruno Pelletier, dans une reprise de Starmania en 1993.
Les chanteurs Jasmine Roy, Luce Dufault et Bruno Pelletier, dans une reprise de Starmania en 1993. - © PATRICK KOVARIK - AFP

Marie-Jeanne, la serveuse-automate et Ziggy, le disquaire androgyne, vont reprendre du service à l'automne 2020 à Paris, dans une nouvelle version de "Starmania", 40 ans après la création de cet opéra-rock du Français Michel Berger, sur un livret du Québécois Luc Plamondon.

À l'affiche de la Seine Musicale, près de Paris, à partir 6 octobre 2020 avant une tournée en France, ce nouveau "Starmania" bénéficiera d'un livret actualisé de Luc Plamondon, respectant toutefois l'histoire d'origine, celle d'une société prétendue parfaite mais qui n'apporte le bonheur ni aux privilégiés, ni aux déshérités, selon la production.

Créée le 10 avril 1979 au Palais des Congrès à Paris après un grand succès discographique, "Starmania" a été reprise 10 ans plus tard dans la même salle. Le disque s'est vendu à plus de 5 millions d'exemplaires dans sa version française. Les chansons de "Starmania", dont "Quand on arrive en ville", "Le Blues du businessman" ou la "Complainte de la serveuse automate", comptent parmi les plus célèbres du répertoire francophone.

Dans cette nouvelle version, la mise en scène sera confiée à Thomas Jolly et les chorégraphies seront signées Sidi Larbi Cherkaoui. Les places peuvent déjà être réservées en ligne.