Philippe Chatel, créateur d'Emilie Jolie, est décédé

Philippe Chatel, créateur d’Emilie Jolie, est décédé
2 images
Philippe Chatel, créateur d’Emilie Jolie, est décédé - © capture d'écran Youtube

Philippe Chatel, auteur-compositeur-interprète français qui a connu la consécration avec la comédie musicale Emilie Jolie s’est éteint à Paris à l’âge de 72 ans.
 

Il avait commencé sa carrière auprès d’Henri Salvador, en étant son assistant, et en côtoyant Georges Brassens. C’est à la fin des années 70' qu’il connaît le succès dans le milieu de la chanson française, avec des chansons comme J’t’aime bien Lili, Ma lycéenne, Tout quitter mais tout emporter, et Mister Hyde.

Mais c’est surtout en 1979 que sa carrière prend un tournant majeur, puisque c’est cette année-là qu’il créer Emilie Jolie, l’histoire d’une petite fille plongée dans un pays rêvé et qui rencontre des habitants issus des histoires de contes et de livres d’images. C’est pour sa fille, qui n’a alors que 4 ans, qu’il écrit le script et les chansons.

Les plus grands noms de la chanson participent à l’enregistrement : Sylvie Vartan, Julien Clerc, Françoise Hardy, Alain Souchon et Laurent Voulzy, Eddy Mitchell, Louis Chedid, Robert Charlebois, Yves Simon, et bien sûr ses complices Brassens et Salvador. Chatel participe également à ce casting prestigieux.

En 1997, une deuxième version est réalisée, toujours pilotée par Philippe Chatel, qui rajoute des chansons et des personnages inédits. Encore un succès, porté par un nouveau casting trois étoiles : Johnny Hallyday, Lara Fabian, Alain Bashung, Jacques Dutronc, Maurane, Zazie, Florent Pagny, Etienne Daho, Alain Chamfort, Axelle Red, Khaled et Danielle Darrieux.

Les chansons d’Emilie Jolie auront bercé la jeunesse de beaucoup d’entre nous.

Chatel était également homme de lettres, avec plusieurs publications à son actif, dont des romans, mais aussi une biographie de Brassens.

En 2016, il avait sorti en toute discrétion un album intitulé Renaissance, dans lequel il n’utilisait qu’une guitare, un piano, et sa voix. Un titre symbolique alors qu’il avait été victime d’un très grave accident de quad 10 ans plus tôt.

En 2018, il avait été fait Officier des Arts et des Lettres, et il venait de se porter, début 2021, candidat à l’Académie française.