Francofolies de Spa - Angèle, Zazie et Clara Luciani s'offrent le sold out avant Patrick Bruel

Angèle aux Francolies de La Rochelle avant les Francofolies de Spa
2 images
Angèle aux Francolies de La Rochelle avant les Francofolies de Spa - © XAVIER LEOTY - AFP

Angèle, l'étoile montante de la scène francophone belge, qui partagera le dimanche 21 juillet, jour de clôture des 26e Francofolies de Spa, la scène avec Zazie, icône de la chanson française, et Clara Luciani, artiste en pleine ascension également, remporte son duel, en termes de popularité, face à Patrick Bruel, himself. La fille de Marka et Laurence Bibot est assurée de jouer devant un peu plus de 15.000 personnes. Un honneur que devrait aussi connaître l'artiste français qui célèbre cette année ses 35 ans de carrière.

Le festival spadois, qui se déroulera du 18 au 21 juillet prochains, fête quant à lui ses 25 ans avec une affiche éclectique et très bien balancée entre la nouvelle génération, déjà affirmée (Angèle, Clara Luciani, Jeanne Added, Feu Chatterton! , Ofenbach, Alex Germys, The Magician) et les immuables têtes d'affiche (Patrick Bruel, Zazie, Orelsan, Lefa, Camelia Jordana, Zaz).

Une affiche qui a séduit les Francofous puisqu'Angèle, Zazie et Clara Luciani s'assurent le sold out journalier; un bonheur que devrait donc aussi connaître Patrick Bruel samedi soir, puisqu'il ne restait, lundi midi, qu'une centaine de places en vente. Quant aux pass, qui donnent accès à l'ensemble du festival, il y en avait encore un peu moins de 2.000 sur les 10.000 proposés à la vente.

Pour les journées du jeudi (Zaz, Ofenbach, Gaëtan Roussel, Alice on the roof, etc.) et du vendredi (Orelsan, Hyphen Hyphen, Alex Germys), les ventes s'accélèrent: il ne reste qu'un millier de places pour chacune des journées.

Les mesures de sécurité prises depuis les attentats de Nice, en 2016, sont reconduites: le festival, désormais rassemblé sur un seul site, se déroulera sous haute surveillance policière.

L'événement sera accessible en train et via les lignes du TEC, mais aussi grâce à des navettes assurées par la société Léonard au départ de 14 villes dont Bruxelles, Louvain, Mons, Charleroi, Namur, Bastogne ou encore Arlon, au prix de 12 euros l'aller-retour.

A la suite du rassemblement, en un seul lieu, du festival, le plan de mobilité local, mis en place l'an dernier, permettra de contourner le centre-ville. Quant aux spectateurs, il leur est vivement conseillé de stationner leur véhicule le long de l'avenue Reine Astrid et de Balmoral, et d'utiliser les navettes gratuites les amenant au centre-ville.

L'application Waze permettra également aux Francofous de faciliter le parking, la place de l'Hôtel de Ville étant réservée aux Spadois.

L'an dernier, quelque 140.000 personnes avaient rallié la perle des Ardennes durant les quatre jours du festival.