Aya Nakamura, Pop Queen de tous les records

C’est l’artiste française la plus écoutée au monde. A 25 ans, le phénomène Aya Nakamura se confie sur son succès.

Les chiffres donnent le tournis : quatre jours après sa sortie, son 3e opus AYA a été téléchargé plus de 12 millions de fois sur Spotify, devenant ainsi le 3e album le plus écouté au monde devant celui d’AC/DC. A l’évocation de ces chiffres, Aya s’enthousiasme : "Waou je savais pas, c’est vraiment génial".

Pour son nouvel opus, elle explore "le sentiment amoureux sous toutes ces facettes". "Façon Nakamura", avec des textes directs sur des tonalités pop, comme Préféré, sur ses positions sexuelles favorites.

Née à Bamako, elle a grandi près de Paris entourée de musique. Elle se fait repérer en diffusant ses chansons sur les réseaux sociaux. Son 2e album, Nakamura (2018) a changé sa vie. Porté par les hits Djadja (700 millions de vues sur YouTube) et Pookie, il s'est vendu à plus d'un million d'exemplaires.

Sa marque de fabrique: de l'argot sur une musique afro-pop.

J'ai imposé mon univers musical et c'est ce dont je suis la plus fière. Je fais la musique que j'aime même si on veut me mettre dans des cases

Populaires et universelles, ses chansons sont surtout écrites du point de vue d'une femme, pour des femmes. Elle a brisé des tabous en parlant de sexe et de désir féminins. Mais elle sait qu'elle ne fait pas l'unanimité.

Je peux comprendre que certains se disent: "pour qui elle se prend celle-là, à nous narguer avec notre langue française" mais c'est important d'accepter la culture des autres et moi j'ai une double culture

En attendant, et alors que lui colle à la peau l'image de diva, Aya Nakamura l'assure:

J'ai beau être l'artiste (française) la plus écoutée dans le monde, je reste la mère de quelqu'un, la soeur de quelqu'un