Et si on (re)lisait le "Manuel de survie à l'usage des incapables" ?

Thomas Gunzig
Thomas Gunzig - © KENZO TRIBOUILLARD - AFP

Thomas Gunzig a publié son 3e roman, "Le Manuel de survie à l'usage des incapables", en 2013 aux éditions Au Diable.

Avec un titre pareil, à la fois explicite et mystérieux, les lecteurs et lectrices que nous sommes, plongés dans l'ennui du confinement, ne pouvons pas ne pas nous sentir interpellés.

Et dans ce roman, Thomas Gunzig nous plonge dans un univers de supermarché, temple moderne où se croisent les destins de héros involontaires : un jeune employé, un assistant au rayon primeur, un pêcheur à la baleine et quatre frères, Blanc, Brun, Gris et Noir, quatre jeunes loups aux dents longues qui sont prêts à tout pour se faire une place au soleil. Tous vont être embarqués dans des aventures burlesques suite au licenciement d’une caissière... Une vision acide du mercantilisme contemporain. (d'après la rédaction de Livrés à domicile qui le recevait en 2013).

Au début, il n'y avait rien. Ni espace, ni lumière, ni temps qui passe. Pas d'hier, pas de demain, pas d'aujourd'hui. Pire qu'un jour de grève. Pire qu'une rupture de stock. Rien d'autre que le rien, mais bon, le rien, c'était déjà pas mal. Le rien, ça laisse quand même des perspectives.

Le roman fait partie des ouvrages que l'éditeur Au Diable a mis gratuitement en ligne en version numérique pour faire patienter les lecteurs en confinement. Et il se trouve en bonne compagnie, entre Charles Bukowski ("Sur l’écriture"), Irvine Welsh ("La Vie sexuelle des sœurs siamoises), Nicolas Rey ("Un léger passage à vide"), Paolo Bacigalupi ("Water Knife"), Douglas Coupland ("Toutes les familles sont psychotiques") ou encore Poppy Z. Brite ("Le Corps exquis").

Le catalogue du confinement diabolique est conçu spécialement sur le thème "confinement et survie", et propose une liste éclectique propice aux différentes humeurs de la journée : poésie, science-fiction, thriller, fiction, pratique… Il est en ligne sur le site des éditions Au Diable. Et les livres sont légalement et gratuitement téléchargeables jusqu'au 3 mai.

Le dernier roman de Thomas Gunzig "Feel Good" est également paru Au Diable

Thomas Gunzig utilise aussi sa plume sur La Première