Une si jolie emmerdeuse

Rose est une fille qui vous attire des problèmes : cleptomane et menteuse, mais aussi très attachante. Quand Desmond la rencontre en pleine crise conjugale pour la garde de son fils, elle lui raconte qu'elle est poursuivie par un vieux beau plus que collant qui s'est amouraché d'elle et ne veut plus la laisser partir. Jouant les chevaliers servants Desmond va bientôt découvrir que le riche vieillard et son garde du corps les ont surtout pris en chasse pour remettre la main sur une relique précieuse que Rose a dérobée. Entre son fils et la jolie menteuse, Desmond ne sait plus où il en est.

 

Initialement créé pour une lecture en turbomédia dans les pages numériques de la revue "Professeur Cyclope", Le Sourire de Rose opère le trajet inverse de nombre de BD actuelles : d'abord en numérique, ensuite en version papier. Il faut dire que si le mensuel publié par la chaîne de télé Arte propose beaucoup de créations avant-gardistes, cette histoire est probablement de celles qui sont les plus abordables et peut prétendre à un certain succès de librairie.

 

Au dessin comme au scénario, le Suisse Sacha Goerg réalise une histoire attachante par ses personnages, tant Desmond que Rose suscitent la sympathie, le premier pour son côté gentil loser, la seconde pour son côté "attachiant". Il fait monter la tension de son thriller petit à petit sans qu'on ne sache avant la fin si tout cela se terminera bien pour les héros.

Son dessin, débarrassé de ses cases rigides typique de la BD papier, crée à l'aquarelle de jolies ambiances hivernales. Ses personnages aux traits tout simples gardent malgré cela une belle expressivité.

 

Au final, une jolie découverte d'un encore jeune auteur plein de promesses.

 

En bref : une BD entre thriller et roman intimiste.

 

Le Sourire de Rose par Goerg chez Professeur Cyclope / Casterman

 

Denis MARC

2 images
Le Sourire de Rose © Professeur Cyclope - Casterman / Goerg