Un Loup est un Loup : truculence campagnarde

Ils s'appellent Clodomir, Pépin, Dagobert, Clotilde et Charlemagne, ils sont frères et sœur mais surtout, ce sont des quintuplés ! Dans la contrée de Racleterre, c'est l'événement du siècle. Clovis Tricotin, le père des enfants, savetier du village, est félicité de toutes parts pour sa prodigalité. Le village se bouscule pour admirer les poupons et la noblesse du village désigne même le petit dernier comme son filleul. Aussi indissociables que les doigts de la main, développant entre eux un langage qui leur est propre, les "cinq épateurs de Racleterre" grandissent heureux jusqu'au jour où -soupçonné d'avoir contracté la rage- le père est mis en quarantaine dans sa propre boutique. Clovis assassiné par des soldats ivres voulant éradiquer le mal, ses cinq enfants vont bientôt être séparés et Charlemagne, le plus jeune mais aussi le leader de la bande, n'aura de cesse que de les rassembler (mais ceci c'est pour le tome 2).

 

Adapté du roman du même nom de Michel Folco, "Un Loup est un Loup" nous transporte dans une France pré-révolutionnaire où les castes sont encore très marquées, où la place de l'Eglise est encore prépondérante et la vie à la campagne pleine de croyances diverses tenant plus de la sorcellerie que de la science. Sachez déjà que ses deux romans suivants s'axent sur le destin de Charlemagne, on peut donc s'attendre à retrouver ce personnage dans d'autres albums en cas de succès de celui-ci.

 

Au scénario, Pierre Makyo assure le travail d'adaptation en utilisant le "vieux français" déjà présent dans le livre original. Si cette omniprésence d'expressions anciennes est un peu déroutante au début, on se fait très vite au pittoresque d'un parlé campagnard du 18ème aux expressions imagées,fortes et souvent drôles

 

Le dessin est de l'Italien Federico Nardo, plein de détails dans les décors, les personnages et les costumes, il donne un parfum de réalisme à l'ensemble. Avec une mise en scène vive quand il le faut et des trognes pleines d'expressivité. On regrettera juste la couverture -franchement effrayante- qui donne un air inutilement agressif à la fratrie. Un détail qui ne doit pas vous empêcher de vous procurer l'album…

 

En bref : une belle histoire sous forme d'une plongée truculente dans la vie de la France féodale profonde.

 

Un Loup est un Loup par Nardo et Makyo d'après Michel Folco chez Glénat

 

Denis MARC

2 images
Un Loup est un Loup © Glénat - Nardo & Makyo - 2015