Un grand Bourgogne oublié

Manu est propriétaire d'un domaine viticole en Bourgogne, il tombe un jour dans la cave d'un ami -qui ne connait rien au monde du vin- sur une bouteille sans étiquette. A la dégustation, il découvre le meilleur vin du monde, celui qu'il a toujours voulu réaliser. Il entame alors une quête quasiment mystique qui le transporte de Mâcon à New-York puis à Bruxelles pour identifier ce pinard, savoir qui l'a produit, et comment surtout, le reproduire sur cette parcelle de terre encore inexploitée qu'il convoite depuis toujours.

 

Guilloteau au dessin et Richez au scénario se sont adjoint la collaboration du "vrai" Manu –Emmanuel Guillot- pour partir à la découverte du mythique terroir bourguignon. Mettant en scène d'authentiques vignerons, par ailleurs joyeux fêtards, pour donner du corps à leur histoire, ils nous font visiter les coins et les recoins de la Bourgogne vineuse dans la quête du Graal à laquelle se livre Manu.

C'est cette quête, justement, qui permet de ne pas perdre le lecteur dans ce qui sans elle ne serait qu'un guide touristique pour initiés.  Car l'ouvrage est didactique et fort renseigné. Si les cépages du cru ou les termes "cadole" et "Franc de pied" vous étaient inconnus, les choses vont s'éclairer pour vous…

 

Le dessin de Guilloteau, semi-réaliste et tout en rondeur, s'accorde bien avec l'ambiance générale : celle créée par une bande de passionnés et de bons vivants pour qui gouter un vin entre potes est un art de vivre. Les planches sont en noir, blanc et gris avec comme seule touche de couleur ces verres de ce mystérieux vin qui met Manu en émoi.

 

En bref : une sympathique BD sur un sujet à la mode qui se laissera lire un Morey-saint-Denis à la main…

 

Un grand Bourgogne oublié par Guilloteau, Richez et Guillot chez Bamboo / Grand Angle.

 

Denis MARC

2 images
Un grand Bourgogne oublié © Bamboo/ Grand Angle - Guilloteau, Richez & Guillot