Tyler CROSS

Black Rock, Texas, USA.  La petite bourgade à la frontière du Mexique s’apprête à célébrer le mariage de la trop belle Stella et du très inconsistant maire Pragg, le frère du banquier et du sheriff, tous trois –comme le reste du village- sous la coupe du très autoritaire Spencer Pragg, le potentat local qui règne, sans partage et avec violence si besoin est, sur la petite cité.  C’est dans cette ambiance déjà lourde que débarque, suite à une transaction foireuse, Tyler Cross.  Celui-ci, chargé de mettre au pas le neveu d’un parrain mafieux vieillissant, se retrouve à Black Rock quasi sans le sou mais avec 17 kilos d’héroïne pure.  De quoi susciter bien des convoitises tant de la part des péquenauds du village que de la "Famille".  Pour espérer s’en sortir, il devra faire appel à tous ses talents et a une bonne dose de violence.

 

C’est quasiment un western à la Rio Bravo que nous racontent NURY et BRÜNO dans cet album, avec sa famille toute puissante qui n’entend pas se laisser dicter une autre loi que la sienne, sa belle blonde qui éveille l’appétit de tous les mâles du coin ou encore l’étranger qui suscite la curiosité des indigènes.

 

Malgré ce petit air de déjà-vu, le talentueux NURY (chronique "Il était une fois en France" ou encore "Silas Corey" crée un scénario qui tient en haleine de bout en bout,  Même si son personnage n’a rien de sympathique, on se prend à espérer le voir survivre à ses ennuis et s’il peut au passage emballer la jolie blonde, tant mieux pour lui.  La violence est omniprésente et souvent jubilatoire mais le genre polar la justifie sans problème.

 

BRÜNO (Commando Colonial)  au dessin, livre des personnages aux traits simples et des décors dépouillés.  Certaines cases en plan large rappellent une fois encore le cinéma, le découpage des planches est tout simplement brillant.  Les couleurs assurées par Laurence CROIX tirent vers l’orangé pour les scènes se déroulant dans le village et rendent bien la chaleur que l’on devine omniprésente.

 

En bref : d'ores et déjà un must pour les amateurs de polar westernisant en ce début de rentrée BD.

 

TYLER CROSS par BRÜNO et NURY chez DARGAUD.

 

Denis MARC