Touriste (et fier de l'être)

Si généralement les doudous des enfants sont des ours en peluche, pour Julien Blanc-Gras, le doudou, c'était une mappemonde gonflable; ainsi chaque matin, il se réveillait avec le monde pour horizon. Devenu grand et indépendant, il n'a qu'un rêve : explorer le monde, visiter tous les pays, mais pas sous un prétexte ethnologique quelconque, non, comme simple touriste "professionnel" et fier de l'être. On le suit donc au Brésil dans les favelas, à Madagascar, au Maroc, en Colombie sur les traces de Pablo Escobar. Il avoue même dans une sorte de coming-out hilarant avoir séjourné dans un club de vacances tunisien.

 

Issu d'un livre éponyme paru au "Diable Vauvert" en 2011, Touriste est un album léger et frais qui arrive au bon moment si vous n'avez pas encore choisi votre destination de vacances.

Faits d'impressions diverses, l'album se veut une dénonciation gentille de clichés divers (non, les Chinois ne crachent pas partout) et une suite de réflexions personnelles sur le monde et ses habitants. Julien ne se pose pas en baroudeur de l'extrême ou en pourfendeur des inégalités, il est juste un observateur. Ne voyez pas non plus dans l'album un guide de voyage, les récits de ses visites sont forcément superficiels même s'ils ne sont pas dénués d'intérêt.

Au fait, selon le blog de sa dessinatrice, fin de ce mois, Julien repart, destination : Ushuaia…

 

Au dessin, c'est l'illustratrice et bloggeuse Mademoiselle Caroline qui s'y colle. Avec ses dessins tout simples et ses décors minimalistes, elle parvient à traduire les expressions des personnages aussi bien qu'à donner de la crédibilité aux villes et paysages des pays visités. Les couleurs sont lumineuses à souhait et rendent bien les ambiances des pays visités.

 

En bref : c'est gai et frais et ça donne envie de voyager à l'image de son auteur…

 

Touriste par Mademoiselle Caroline et Julien Blanc Gras chez Delcourt Coll. Mirage

 

Denis MARC

2 images
Touriste © Delcourt - Mademoiselle Caroline & Julien Blanc Gras - 2015