Tamara, l'héroïne en formes

Tamara a une surcharge pondérale indéniable mais elle l'assume grâce à son Diego d'amour. Alors quand Diego doit partir au pensionnat pour cause de résultats scolaires catastrophiques, Tamara n'assume plus rien du tout : orgie de chips-paprika et repli fœtal sous la couette redeviennent son quotidien. En tous cas, jusqu'à l'arrivée du frère de Vanessa, sa nouvelle amie de piscine, le beau Kessis, qui n'a pas l'air totalement insensible aux charmes de notre ado toute en rondeurs…

 

Christian DARASSE, son dessinateur, était dans nos murs pour répondre à quelques questions…

 

Les adolescents de BD sont quasi toutes des filles (Tamara, Les Nombrils, Lou, Les Sisters,…). Parler des garçons n'est pas aussi intéressant ?

Ce n'est pas la même chose, c'est moins fleur bleue, les garçons, ils passent dans l'adolescence d'une autre manière. Je ne sais pas en fait… Il y avait peu de BD pour les filles à l'époque. Sinon, il y a bien Louca. En plus, ce n'est pas facile de bien dessiner les "beaux" garçons, les moches oui, mais les beaux c'est difficile.

 

En choisissant une héroïne hors des canons des pin-up classiques, vous vouliez envoyer un message aux adolescentes mal dans leur peau. Mais n'est-ce pas "un peu trop beau pour être vrai" ?

Peu de gens disent que ce genre d'histoire d'amour n'est pas possible, ce n'est pas forcément fréquent, mais ça arrive. Mais c'est vrai que c'est plus facile pour une fille bien roulée d'avoir les beaux "Diego"… Effectivement, c'est un peu un conte de fée.

 

Il y a deux époques dans Tamara, les premiers albums sont dans le registre de l'humour, les suivants, depuis "Ma Première fois" plus dans une volonté "éducative". Comment s'est passée cette transition ?

On a toujours abordé des sujet de société avec Tamara, essayer un peu de dédramatiser tout ce qui peut arriver à une adolescente, surtout quand elle n'est pas dans les canons du magazine Jeune & Jolie. Et donc on se dit "est-ce qu'on va oser faire "la première fois" avec un garçon?". Et on a été poussé par l'éditeur à le faire. Mais on a voulu alors ajouter un guide de la première fois dans le bouquin pour ne pas le lâcher comme ça, que les gens, que les parents puissent en parler. Du coup, le ton général de la série a changé, puisque, quand elle a son amoureux, elle ne peut plus écouter les conseils de drague de sa petite sœur, ça change le registre et on est devenu un peu plus feuilletonesque tout en restant pudique, romantique…

 

Vous avez fait vivre à Tamara l'amour, la sexualité, la trahison et la rupture, ici la tentation et ensuite ?

Une chose qu'on va s'en doute faire, c'est la faire mincir, parce que elle se prend la tête entre ses deux amoureux, elle court dans tous les sens. A la fin elle ne sera plus comme actuellement. L'album devrait s'appeler "Mince alors !" Et on va aborder le contraire de ce qu'elle a vécu, elle sera regardée avec concupiscence.

 

 

Tamara – Loin des yeux… par Darasse, Bosse et Zidrou chez Dupuis

 

Denis MARC

2 images
Tamara Bandeau © DUPUIS / Darasse