Serial Box : quand les séries télévisées inspirent la littérature

Serial Box : quand les séries télévisées inspirent la littérature
Serial Box : quand les séries télévisées inspirent la littérature - © Tous droits réservés

Après les bandes-annonces et les bandes-sons de livres, un nouveau concept original, tout droit inspiré des séries télévisées, a débarqué sur le Web le 16 septembre dernier : Serial Box. Ce site propose aux lecteurs de découvrir une histoire sous la forme de courts épisodes littéraires publiés de manière hebdomadaire. Découvrons ce nouveau projet, indéniablement ancré dans les habitudes des consommateurs d’aujourd’hui…

 

Un concept revisité : entre passé et modernité

L’idée n’est pas nouvelle. Il suffit de penser aux Pickwick Papers de Charles Dickens durant l’époque victorienne, ou encore aux célèbres Trois Mousquetaires et Comte de Monte-Cristo d’Alexandre Dumas en France. Cependant, rien à voir ici avec le principe du roman-feuilleton apparu au XIXe siècle puisque Serial Box propose des récits conçus comme des scénarios, non pas par un seul auteur mais bien par une équipe de plusieurs créatifs. Il ne s’agit donc pas d’un roman divisé en plusieurs parties, chaque section étant publiée à un rythme régulier, mais plutôt de courts épisodes de lecture, concept directement inspiré du modèle des séries qui ont envahi nos écrans de télévision depuis quelques années déjà.

Bookurners est la première série littéraire proposée par Serial Box. Ce thriller fantastique compte à ce jour 4 épisodes disponibles sur les 13 prévus. Pour connaitre la suite de l’histoire, les lecteurs devront patienter jusqu’à mercredi prochain, jour où le prochain épisode sera rendu disponible sur le site, et ainsi de suite. À venir, la série Tremontaine, un récit de capes et d’épées, également réparti en 13 épisodes.

 

La suite sur Lettres Numériques.