Schuiten au parlement flamand - L'illustrateur se dit "choqué" par "une attaque à la nature de (son) travail"

François Schuiten et Benoît Peeters
François Schuiten et Benoît Peeters - © AFP PHOTO / RIE ISHII

L'illustrateur François Schuiten s'est déclaré "choqué" par la décision de cacher un phylactère en français de l'une de ses planches sur les invitations et dans le catalogue d'une exposition organisée au parlement flamand.

"Je suis choqué par cette histoire", a-t-il déclaré, cité sur le site du Soir. "On m'a demandé l'autorisation d'exposer cette planche de 'L'Enfant penché' dans le cadre d'une exposition sur les originaux des auteurs belges de bande dessinée. Le texte des bulles appartient à l'original. Il est lettré à la main avec la même plume et la même encre que le dessin. Il fait partie intégrante de l'oeuvre.

Mais

"sur l'invitation officielle au vernissage et sur la couverture du catalogue, ce texte est remplacé par une bulle blanche", déplore-t-il. "Mon nom n'est plus mentionné nulle part et, à aucun moment, je n'ai été informé de ce que je considère comme une éradication, une attaque à la nature même de mon travail. Je trouve cette affaire extrêmement regrettable. C'est une illustration par l'absurde du contraste dans ce pays entre l'ambition artistique et la mesquinerie politique."


Belga