Sans Pardon – Pan pan tu tues dans le Wyoming

Sans Pardon
2 images
Sans Pardon - © Le Lombard - Hermann & Yves H. - 2015

Un nouvel album d'Hermann est toujours attendu, c'est encore mieux quand il y a un scénario.

Un Marshall et sa bande de mercenaire poursuivent Buck Carter, ils le retrouvent, tuent sa femme et emmènent son fils pendant que Buck s'enfuit. Buck se met alors à la poursuite du Marshall, qui continue à le chercher.

C'est tout ?

Ben oui c'est tout et c'est fort dommage car l'idée de départ était assez séduisante : un hors-la-loi, qui a laissé tuer sa famille pour s'enfuir, opère un changement à 180 degrés pour trouver la rédemption (titre initial de l'album d'ailleurs). On a vu plus original, mais soit, bien traité le sujet a de quoi faire un bon album ou deux avec une vraie dimension psychologique et de belles scènes d'action.

Manifestement ce n'est pas le pli pris par Yves H. le scénariste (et fils de Hermann), qui privilégie une action pure, parfois à la limite du sadisme. Du pourquoi de la traque par le Marshall on ne saura rien, de comment de la première partie de l'action située en 1876 on saute 5 ans plus tard pour la seconde pas plus, quant à ce qui a pu se passer entre les deux : mystère et colt frontier.

Alors que reste-t-il à sauver de cet album ? Eh bien - évidemment - le dessin d'Hermann. De retour sur les terres de son célèbre "Comanche", il réalise des planches lumineuses et détaillées. Ses personnages sont parfaits dans les rôles de salauds qu'ils sont, tous, d'ailleurs… Les couleurs directes sont sans défaut et les scènes d'action d'une grande vivacité.

 

Au final on se dit que le tout aurait été une grande réussite avec un autre scénariste ou si Yves H. avait eu la bonne idée de diluer l'action dans un peu plus de psychologie des personnages et moins d'ellipses scénaristiques.

 

En bref : pour les fans du dessin de Hermann, exclusivement

 

Sans Pardon par Hermann et Yves H. chez Lombard coll. Signé

 

Denis MARC