Renée Julia Remy, une "jeune auteure" de 88 ans, publie son premier roman

René Julia Remy écrit depuis plus de 20 ans mais elle vient seulement de publier son premier roman
René Julia Remy écrit depuis plus de 20 ans mais elle vient seulement de publier son premier roman - © RTBF Philippe Collette

Elle a le verbe dynamique, ses idées sont claires, ses souvenirs intacts, et ce qui ne gâche rien, elle est très amène et souriante. Renée Remy, citoyenne de Neupré, est un personnage comme on n’en rencontre guère. Malgré ses 88 printemps et quelques problèmes de déplacements, elle vit avec enthousiasme sa petite vie de retraitée dans son bel appartement d’une résidence-service à Plainevaux. Si les projecteurs se braquent brusquement sur sa formidable personnalité et brisent quelque peu son doux repos, c’est que Renée Remy est romancière. D’abord et surtout pour elle-même. Depuis plus de 20 ans. En toute discrétion, seules ses deux filles connaissant le loisir préféré de leur mère. Mais voilà qu’un de ses romans vient d’être publié ! Fini l’anonymat.

Histoires familiales et neuf romans

Car sans faire de bruit ni alerter la fanfare, Renée Remy a écrit à son rythme, seule, pour faire passer le temps, un loisir qu’elle apprécie : "ça fait une bonne vingtaine d’années que j’écris pour moi-même, sans ambition, pour m’occuper ; j’ai toujours aimé l’écriture et le français, j’ai horreur des fautes dans un texte, raconte-t-elle. " Renée s’est d’abord lancée dans des écrits retraçant sa propre vie, en deux volumes, puis celle de son mari décédé à 65 ans et qui gérait une entreprise de pierre de taille et monuments funéraires, une gestion à laquelle elle a travaillé quasi toute sa vie professionnelle. Puis peu à peu, l’auteure, alors en herbe, se lance dans le roman : elle invente des fictions tout à fait étrangères à sa famille mais qui se situent toujours dans le même cadre de la vallée de l’Ourthe et de la Meuse : " J’ai écrit 9 romans, précise Renée Remy, des histoires sentimentales, pas de sexe, savez-vous ! Des histoires d’amour simples, dont l’action se passe toujours en Province de Liège, car je n’ai jamais voyagé hormis une fois en Suisse ; donc je n’allais pas décrire ce que je n’avais pas vu !"

"Sous le gros chêne"

Renée Remy était bien loin de se douter qu’un jour l’un de ses romans allait sortir de l’ombre ; ses deux filles y sont pour beaucoup dans la décision de persuader leur chère mère de publier l’un de ses textes ; convaincue, l’auteure jette alors son dévolu sur le roman intitulé "Sous le gros chêne", où elle met en action une jeune fille en quête d’un bel avenir : " l’histoire est celle de cette fille dont les parents habitaient la campagne ; elle ne voulait pas connaître une vie dure et plutôt isolée ; elle souhaitait être quelqu’un dans la société et au final elle y réussira." Pour écrire, notre "jeune auteure" s’est mise à l’informatique : la plupart de ses écrits, Renée Julia (prénom spécialement ajouté pour la publication du roman) Remy les a rédigés à l’ordinateur ; après quelques formations sur le tas prodiguées par ses filles, elle s’est mise au clavier "toute seule comme une grande" sauvant ses textes pour ne pas les voir disparaître : "la seule opération que je sais faire ! Pour le reste, j’ai besoin de mes filles !"

Celles-ci se sont chargées des contacts avec un imprimeur et avec les maisons d’édition qui les publient depuis quelques jours sur leur site internet. René Remy a aussi des talents de dessinatrice et c’est donc elle qui s’est chargée du dessin de couverture. Quant à l’avenir, Renée Remy refuse toute pression. Logique. Elle va d’abord relire tous ses écrits, confie-t-elle, puis peut être écrire un nouveau roman, mais elle prévient, réaliste : "ne comptez quand même pas trop dessus !".

Avec cette dame plutôt déroutante, qui donnerait à beaucoup une belle leçon de vie, on ne sait jamais quel lapin pourrait-elle tirer de son chapeau avant d’un jour tirer inéluctablement sa révérence…

 

"Sous le Gros Chêne" de Renée Julia Remy – Vente en ligne sur Edilivre et Amazone – Disponible en librairies sur commande et à la Bibliothèque de Nandrin.