Qui sont les grands noms du policier nordique ?

Le monde du polar vient de perdre un de ses membres de marque, Henning Mankell, l'auteur suédois à qui l'on doit les aventures du commissaire Kurt Wallander. À cette occasion, retour sur les grands noms qui ont donné ses lettres de noblesse au roman policier du froid.

Henning Mankell

Parti à l'âge de 67 ans, Henning Mankell partageait sa vie entre le Mozambique et la Suède. Régulièrement nommé pour le prix du meilleur roman policier suédois, il reçoit la récompense en 1991 pour "Meurtriers sans visage" et en 1995 pour "Le meurtrier solitaire". Les deux ouvrages sont issus de la série mettant en scène le célèbre policier Kurt Wallander. Un personnage dont s'était débarrassé l'auteur en 2010 en mettant un terme à ses enquêtes, qui étaient au nombre de douze. L'auteur a écoulé 40 millions d'exemplaires à travers le monde. "Sable mouvant: fragments de ma vie" était sorti en librairie le 17 septembre. Il y racontait son combat contre le cancer.

Stieg Larsson

C'est juste après avoir rendu à son éditeur les trois volumes de la saga désormais célèbre "Millénium" que Stieg Larsson meurt d'une crise cardiaque en 2004. Né en 1954, ce journaliste avait travaillé sur l'économie, des reportages de guerre en Afrique, mais aussi pour la revue "Expo", en tant que rédacteur en chef, où il analysait les manifestations du fascisme dans son pays la Suède. Un travail d'investigation qui a déteint sur son roman, où le protagoniste n'est autre qu'un journaliste travaillant pour le magazine "Millénium". Avec comme autre personnage marquant la hackeuse Lisbeth Salander, la série est un véritable succès de librairie et a même eu droit à des adaptations sur grand écran en Suède, avec Noomi Rapace dans le rôle de Lisbeth, et aux États unis avec David Fincher aux manettes. Un quatrième tome de la saga, écrit par le biographe de Zlatan Ibrahimovic, David Lagercrantz.

Arnaldur Indridason

Pour Arnaldur Indridason, ça sera l'Islande et le commissaire Erlendur. Avant de se consacrer à la littérature, le fils de Indridi G. Thorsteinsson, grande plume islandaise, s'est lui aussi dédié au journalisme jusqu'en 1997, où il publie ses premiers livres. Figure du roman noir islandais, ses ouvrages ont été traduits dans 37 pays. Honoré de nombreux prix, il collabore avec The Icelandic Film Fund autour de l'adaptation de ses écrits.

Maj Sjöwall et Per Wahlöö

Considérés comme les pionniers de la discipline, le couple à la ville formé par les Suédois Maj Sjöwall et Per Wahlöö a écrit une dizaine de romans de 1965 jusqu'à 1975, année de décès de Per Wahlöö. Les enquêtes de l'inspecteur Martin Beck sont les premières à analyser la société suédoise, et à dénoncer ce modèle envié par le monde.

Leif GW Persson

Autre grande plume suédoise, le criminologue et profiler Leif GW Persson a mis son expérience au profit des enquêtes de l'inspecteur Lars Martin Johansson.

D'autres auteurs, comme Liza Marklund, Camilla Läckberg, Åke Edwardson, Åsa Larsson ont également su marquer la littérature nordique.