Quand les stars se mettent à la littérature enfantine

"Les Roses anglaises" de Madonna
2 images
"Les Roses anglaises" de Madonna - © All Rights Reserved

Le 6 octobre prochain, le roi incontesté de la pop Pharrell Williams sortira le livre pour enfant "Happy" aux éditions Putnam Books for Young Readers. Le musicien vient ainsi grossir le cortège de ces artistes ayant pris le chemin de la plume pour les plus jeunes.

Madonna

Musique, cinéma et mode, la reine de la pop a exploré plusieurs univers du monde du divertissement. En 2003, elle ajoute une nouvelle corde à son arc en publiant "Les Roses anglaises". Ce conte pour enfants met en scène quatre amies collégiennes, toutes terriblement jalouses de Binah, une jeune fille trop parfaite à leurs yeux. Teintée de moralité, l'intrigue de l'ouvrage fait intervenir une bonne fée qui fera comprendre aux héroïnes que les apparences sont trompeuses. L'interprète de "Like a virgin" renouvelle l'expérience en déclinant le livre en plusieurs tomes et d'autres récits comme "Bôta de carats" ou "Les pommes de M. Peabody".

Geri Halliwell

Après avoir quitté le légendaire groupe pop britannique Spice Gril, Geri Halliwell, aussi connue sous le nom de Ginger Spice, s'est lancée dans une carrière solo, dont on retiendra la reprise de "It's raining men" entendue sur la bande originale du film "Le journal de Bridget Jones" avec Renée Zellweger. En 2008, changement radical puisque elle publie aux éditions Panmacmillan le premier tome des aventures d'Ugenia Lavender. Dans ce premier ouvrage, cette petite fille a fort à faire : intégrer une nouvelle école, découvrir le sens de la "belle maladie" et sauver Oncle Harry, le célèbre chef, d'un grand malentendu.

Paul McCartney

Pour "Là-haut dans les nuages", l'ex-Beatles a pensé une intrigue dans une ville coupée en deux : Mégatropolis. D'un côté de celle-ci, les animaux vivent richement, tandis que l'autre abrite des animaux misérables. Wirral, un écureuil qui réside dans la partie cossue, va s'aventurer dans l'autre Mégatropolis suite à la destruction de sa maison.

Ricky Martin

Pour son premier essai en littérature en 2013, le chanteur latino Ricky Martin a choisi de mettre en scène le petit Santiago dans l'ouvrage "Santiago El sonador entre las estrellas". Celui-ci n'a qu'un rêve: se produire sur scène. Mais celui-ci perd confiance quand il n'arrive pas à obtenir le rôle principal dans la pièce de son école. Il la retrouvera en écoutant les paroles encourageantes de son père. Une histoire qui aurait été inspirée par la propre enfance de l'artiste.

Spike Lee

Quant au cinéaste américain Spike Lee, il a choisi de raconter, avec sa femme Tonya Lewis Lee, les sensations fortes provoquées par l'arrivée d'un bébé dans "Please, baby, please".

Jim Carrey

Dans "How Roland Rolls", la vague, qui répond au nom de Roland, a peur de s'écraser un jour sur la plage. Une crainte qui prend fin le jour où il réalise que sa vie ne prendra pas fin, car il n'est pas une simple vague mais tout l'océan. Derrière cet ouvrage, qui a remporté le Gelett Burgess Children's Book Award en 2013, on retrouve l'acteur Jim Carrey, notamment célèbre pour ses rôles dans "The Mask" et "Eternal sunshine of the spotless mind".