Publication à Hong Kong d'inédits d'un leader chinois écarté du pouvoir depuis Tiananmen

Publication à Hong Kong d'inédits d'un leader chinois écarté du pouvoir depuis Tiananmen
Publication à Hong Kong d'inédits d'un leader chinois écarté du pouvoir depuis Tiananmen - © ANTHONY WALLACE - AFP

Des documents inédits de Zhao Ziyang, dirigeant chinois écarté du pouvoir pour son refus de réprimer les manifestations de Tiananmen en 1989, ont été présentés pendant la foire du livre de Hong Kong malgré les craintes de censure exercée par Pékin.

Zhao, décédé en 2005, était secrétaire général du Parti communiste chinois (PCC) quand il s'était opposé à l'usage de la force contre les étudiants réunis pacifiquement place Tiananmen à Pékin. Il avait tenté d'engager un dialogue avec les manifestants, les implorant, en larmes, de rentrer chez eux.

Mais Zhao n'avait pas pu empêcher la répression sanglante du mouvement, qui a fait des centaines de morts dans la capitale. Déchu de ses fonctions, il passa les 15 dernières années de sa vie en résidence surveillée.

"Les oeuvres rassemblées de Zhao Ziyang" viennent d'être publiées par l'Université chinoise de Hong Kong et figurent en bonne place à la foire aux livres de l'ancienne colonie britannique qui se tient jusqu'à mardi.

Il s'agit d'une compilation en quatre volumes de documents jamais vus (stratégie politique, discours, lettres) , essentiellement de la main de l'ancien dirigeant chinois, datant de 1980 à 1989.

D'après une responsable de maison d'édition, ces matériaux ont été sortis de Chine par les anciens collaborateurs de Zhao.

Ce livre pourrait susciter l'ire de Pékin alors que l'affaire des cinq libraires hongkongais "disparus" fin 2015 est encore bien présente dans toutes les têtes.

Ils travaillaient tous pour une maison d'édition hongkongaise spécialisée dans des titres racoleurs sur la vie privée des dirigeants chinois et avaient refait surface sur le continent.

Pour l'éditrice, ne pas publier les documents de Zhao relèverait de "l'autocensure. "Il ne s'agit pas d'écrits diffamatoires. C'est basé sur des faits", a-t-elle dit.

Les textes précèdent Tiananmen mais témoignent des vues libérales de Zhao, y compris de son souhait de voir des réformes démocratiques au sein du PCC et de réduire l'interventionnisme politique dans l'art.

Zhao est une figure très respectée des défenseurs chinois des droits de l'Homme.

La foire de Hong Kong a toujours vendu des livres qui seraient interdits en Chine. De nombreux Chinois franchissent la frontière pour les feuilleter.


Belga