Pourquoi voudrait-on "décrocher la lune" pour quelqu'un ?

Votre élu ne vous a-t-il jamais dit que, pour vous, il irait "décrocher la lune" ? Soyez-en sûre, son amour pour vous n’a aucune limite, puisque la lune reste hors de portée. Ce n’est pas pour rien qu’il a fallu attendre 1969 pour voir le premier homme y poser un pied.

Éternel objet de fascination pour l’Homme, la lune a cette particularité d’être présente, visible mais hors d’atteinte. C’est au XVIe siècle qu’elle commence à incarner ce symbole attirant mais insaisissable.

Pour évoquer cet objectif hors de portée, le "Pantagruel" rabelaisien de 1532 parlait d’abord de "prendre la lune avec les dents". Finalement, l’expression s’est transformée en "décrocher la lune" pour figurer que l’on a obtenu quelque chose que l’on pensait impossible.

Ce changement implique une légère nuance, mais pas des moindres : dans une situation tracée d’avance, l’expression peut aussi signifier une réussite inattendue. Le succès tellement impensable, que la surprise n’en est que plus grande. On parle aussi de "décrocher la lune" lorsqu’on réalise un exploit surprenant.