Plantu et Kroll nommés docteurs honoris causa de l'Université de Liège

Pierre Kroll
2 images
Pierre Kroll - © DIRK WAEM - BELGA

L'Université de Liège va décerner les insignes de docteur honoris causa à six personnalités, dont les caricaturistes Plantu (Le Monde), Pierre Kroll (Le Soir) et Nadia Khiari, dessinatrice révélée à la suite de la révolution populaire en Tunisie. Le journaliste kazakh Lukpan Akhmediarov, l'International Consortium of Investigative Journalists à l'origine de l' "offshore leaks" et Stevan Harnard, professeur de sciences cognitives à l'Université du Québec et pionnier de l'open access, recevront également le titre.

Ces personnalités ont été choisies en lien avec le thème de la rentrée académique de l'ULg, la liberté d'expression.

"Il s'agit de ma dernière rentrée et je voulais qu'elle soit marquante sur le plan du message", commente le recteur Bernard Rentier lors d'une présentation à la presse. Les insignes seront officiellement remis lors d'une cérémonie mercredi.

"Au-delà de l'honneur personnel, cela me permet de parler de l'initiative Cartooning for Peace que j'ai lancée avec Kofi Annan", explique pour sa part Plantu. "Les caricaturistes sont là pour utiliser les clichés afin de désapprendre la violence", ajoute-t-il. 

Quant à Nadia Khiari, elle espère que ce titre l'aidera à poursuivre son combat en faveur de la liberté d'expression. "Car aujourd'hui, la situation en Tunisie est pire que durant les années du règne Ben Ali." Enfin, Pierre Kroll estime que cette récompense symbolise la caricature populaire qu'il représente. "Je me bats chaque jour contre certains freins. Ce combat n'a pas l'air difficile, mais si je ne le fais pas, avec d'autres, dans 20 ans on ne pourra plus rire de rien", conclut-il.


Belga

L'actualité culturelle vue par Yakana