Mauvais Genre, un excellent album sur les affres de la guerre et du genre

Mauvais Genre - Couverture
3 images
Mauvais Genre - Couverture - © DELCOURT / Cruchaudet

Travestisme et désertion durant les Années folles….based on a True Story

Paul et Louise s'aiment, ils se marient, mais la Grande Guerre éclate.  Paul est envoyé au front, dans les tranchées, coincé entre l'ennemi, la boue et l'odeur de la mort.  Automutilé pour échapper à l'enfer, il s'évade de l'hôpital militaire qui l'héberge et devient déserteur.  Il rejoint Louise et est contraint -pour pouvoir quitter sa cachette sans se faire arrêter par la gendarmerie- de se déguiser en femme.  Apprenant grâce à Louise à se comporter comme telle, il va petit à petit changer de personnalité et devenir une égérie d'un Bois de Boulogne déjà fréquenté par une faune interlope de travestis, de prostituées et de fétichistes divers.  A l'amnistie en 1928, son changement de personnalité aura été si grand, qu'il aura du mal à choisir entre son identité biologique et celle de son personnage.

 

Etonnante histoire que celle de Paul Grappe devenu Suzanne Landgard l'une des premières "femmes" parachutistes de France, Paul qui connut une popularité étonnante grâce entre autre au procédé qu'il utilisa pour éviter d'avoir à se raser quotidiennement.  Cette BD de Chloé CRUCHAUDET (Ida, Groenland Manhattan) s'appuie sur l'essai historique La Garçonne et l'Assassin de Fabrice Virgili et Danièle Voldman qui se sont, eux, basés sur les pièces du procès fait à Louise.

 

Son dessin presque tout en noir et blanc ne s'embarrasse pas de décors, le plus souvent le fond est gris, parfois un meuble ou un élément de décor apparait, l'auteur voulant mettre en avant les dialogues entre Paul et Louise plutôt que de se livrer à une reconstitution du Paris de l'époque.  On notera encore la très subtile utilisation de la couleur dans les vêtements des deux protagonistes, la couleur appartenant à celui qui prend l'ascendant sur l'autre au fil de l'histoire.  Mais c'est surtout la complexité des relations entre Louise et Paul et l'évolution de la personnalité de celui-ci, imposée par la nécessité plutôt que par un penchant quelconque qui retiendront l'attention.

 

En bref : un excellent album sur les affres de la guerre et du genre.

 

Mauvais Genre par Chloé CRUCHAUDET chez DELCOURT coll. Mirages – 160 pages

 

Denis MARC