Livre de poche contre livre numérique : match nul

Apparu dans le premier tiers du XXe siècle, le format "poche" a depuis connu un succès phénoménal. Pourtant, au début, tout le monde ne l’entendait pas de cette oreille. Sorte de version light des livres grand format, les auteurs lui reprochaient de banaliser leur travail. Dans les Temps Modernes, Jean-Paul Sartre lui-même s’interroge : "Les livres de poche sont-ils de vrais livres ? Leurs lecteurs sont-ils de vrais lecteurs ?" .

Ces interrogations ont bien vite été balayées devant les services que ce petit format a rendus à l’édition et à la littérature. C’est ce succès qui fait dire à Jean Giono en 1958 : "Aujourd’hui, le livre de poche est le plus puissant instrument de culture de la civilisation moderne" . Aujourd’hui encore, personne n’oserait prétendre le contraire.

La même ADN

Trois arguments ont construit le succès du format de poche : sa large diffusion, son nomadisme à toute épreuve et son prix très accessible.

Mais, attendez … ne serait-ce pas justement les arguments que revendique aussi le livre numérique ? Ne sont-ils pas alors concurrents ?

 

lire la suite sur le site des Lettres Numériques