Littérature : La France vue par Michel Houellebecq et Jean Rolin

"Les événements" de Jean Rolin

Celui qui a remporté en 1988 le prix Albert Londres revient avec un étrange road trip. Jean Rolin nous plonge dans une France frappée par la guerre civile. Le pays, qui a perdu son pouvoir central, traverse une période de chaos, divisé entres les forces des Nations unies et plusieurs milices, qui défendent leurs intérêts. L'auteur (qui se projette alternativement à la première et à la troisième personne) évolue dans cet univers violent et immoral où les armes font loi. En quête de sa propre survie, il partira à la recherche d'un fils, dont il apprend l'existence sur le tard.

A mi-chemin entre le road trip, le roman de guerre et le récit journalistique, Jean Rolin nous plonge dans un livre étrange dont le but ne semble pas de restituer un récit mais une ambiance, qu'il se plait à décrire avec minutie.

("Les événements" de Jean Rolin, aux éditions P.O.L, sortie le 31 décembre)

"Soumission" de Michel Houellebecq

2 images
"Soumission" de Michel Houellebecq, sortie prévue pour le 7 janvier aux éditions Flammarion © ©All rights reserved

Star de chaque rentrée littéraire, Michel Houellebecq s'offre un nouveau roman aux effluves de polémique. Lui aussi s'amuse à décrire la France, mais bien loin de scènes de combat. Comme narrateur, il choisit François, un jeune universitaire qui se laisse porter, sans effort, à la fin du second mandat de François Hollande, et à l'aube des prochaines élections présidentielles. Des élections à enjeux car elles opposeront peut-être au second tour Front national et Fraternité Musulmane.

C'est cette situation de tension que nous raconte Michel Houellebecq à travers les yeux de cet homme facilement détestable, qui se partage entre Youporn et ses étudiantes et les petites histoires de son univers restreint d'universitaire.

("Soumission" de Michel Houellebecq, aux éditions Flammarion, sortie le 7 janvier)

 

AFP Relax News