Les Pénates

Pierre, Véra et leur fille Bérénice forment une famille unie et aimante. Pierre, universitaire expert de l'antiquité romaine, se perd dans sa passion au point d'en perdre le contact avec les réalités de la vie quotidienne et sa famille. Pour rassurer sa petite fille, il l'initie à l'existence des Pénates, ces protecteurs de la famille chez les Romains, qui pourront les protéger de catastrophes telles que celle vécue par Simon, vieil ami de Pierre, qui a perdu sa famille dans le Tsunami de 2004 et qui vit chez le couple en attendant de trouver un logement. Entre désillusions et lassitude, les Pénates sauveront-ils la cellule familiale ?

 

Remarquablement raconté par Sorel et Franc, Les Pénates parle d'une famille d'aujourd'hui dans une chronique aigre-douce où la séparation du couple parait aussi inéluctable que le malaise qui s'est installé entre les protagonistes est impalpable.

C'est tout en finesse et par les non-dits qu'Alexandre Franc développe son histoire fondée sur l'incompréhension qui s'est installée entre un Pierre perdu dans sa passion et une Véra bien ancrée dans les réalités du quotidien. Pas de disputes, de bagarres ou de cris entre eux, juste un désamour, une lassitude qui font leur chemin et les éloignent.

 

Le dessin de Vincent Sorel, tout en simplicité de traits et en couleurs douces illustre à merveille cette vie simple qu'est celle du couple et la séparation qui les guette.

L'album est une nouvelle fois une émanation du mensuel numérique Professeur Cyclope, déjà évoqué dans ces chroniques. L'histoire retravaillée pour le format papier a été augmentée de 6 pages pour l'occasion.

 

En bref : un bien bel album sur un sujet de société qui parlera à chacun

 

Les Pénates par Franc et Sorel chez Casterman / Professeur Cyclope

 

Denis MARC

2 images
Les Pénates © Casterman/Professeur Cyclope - Sorel & Franc