Les grands noms du polar à inviter sur sa serviette de plage

"Perfidia" de James Ellroy
4 images
"Perfidia" de James Ellroy - © ©Rivages

Voyager pour le Los Angeles des années 1940, l'Italie de Berlusconi, la Scandinavie et Washington sans quitter son banc de sable, c'est possible. La preuve avec cinq ouvrages signés par les plus grands auteurs de thrillers internationaux.

"Perfidia" de James Ellroy, aux éditions Rivages

James Ellroy revient dans sa ville de prédilection, Los Angeles, pour lui consacrer un nouveau quatuor, présenté comme le prélude de son roman mythique "Dahlia Noir". Un ouvrage que son auteur considère comme "le plus ample, le plus détaillé sur le plan historique (...) et aussi le plus intime". L'auteur nous invite à enquêter, aux côtés de policiers toujours aussi peu recommandables, sur le meurtre d'une famille de Japonais à la veille de Pearl Harbour.

"Numéro Zéro" de Umberto Eco aux éditions Grasset

Voyage pour Milan, au début des années 1992 pour le nouvel ouvrage de l'auteur du "Nom de la Rose". Umberto Eco met en scène un groupe de journalistes participant à des "numéros zéros" des espèces de journaux d'essai avant le lancement officiel du dit journal. Avec pour fond l'Italie de Berlusconi, il met en lumière les liens ténus en média et politique.

"Ce qui ne nous tue pas" de David Lagercrantz, sortie pour août aux éditions Actes Sud

Le quatrième volet de la saga Millénium est l'une des publications les plus attendues cette année. En effet, il s'agit de la suite des aventures de Mikael Blomkvist et Lisbeth Salander, mais aussi le premier tome de Millénium qui n'a pas été écrit par son fondateur, Stieg Larsson. Pour remplacer ce dernier, c'est David Lagercrantz qui a été choisi, connu pour sa biographie de Zlatan Ibrahimovic. On sait d'ores et déjà que l'intrigue portera sur la NSA et la CIA.

"Le Cercle des cœurs solitaires" de Lotte et Søren Hammer, sortie pour juin, aux éditions Actes Sud

Lotte et Søren Hammer sont frère et sœur, mais aussi un véritable phénomène littéraire au Danemark. Avec leur premier roman policier "Morte bête", ils sont venus gonfler le rang des auteurs scandinaves connus sur la scène internationale. Ils sont de retour cet été avec l'inspecteur Konrad Simonsen, qui se voit confronté à une fusillade dans une école au lendemain d'un accident cardiovasculaire.

"Tuer Alex Cross" de James Patterson, sortie pour juin aux éditions JC Lattes

Rien ne va plus pour le policier Alex Cross : sa vie professionnelle et personnelle n'est pas au beau fixe, les enfants du président des États-Unis ont disparu. Et pour couronner le tout, l'eau municipale de Washington a été contaminée par un produit mortel...